Menu

Fermer le menu

Andiamo à la CCI Gers

Installée depuis 22 ans dans la Haute Ville d’Auch, Ersilia Pelosi a fait de sa boutique de décoration un label pour les intérieurs de talent. Car au-delà de son activité de négoce d’articles de design, qu’elle diffuse sous la signature Andiamo Home, Ersilia Pelosi est décoratrice et met ses connaissances, son expertise et son goût à la disposition des particuliers, entreprises et hôtels pour mettre en scène leur univers intérieur.

Andiamo Home propose des meubles, des luminaires, des tissus d'éditeurs pour l'ameublement ainsi que des œuvres d’artistes (peintres sculpteurs…). Cette sélection est le fruit d’un travail de recherche et de relations construit patiemment par cette Gersoise d’adoption qui a su se créer un réseau sur ce territoire. De fait, sur le plan professionnel, elle assure « n’avoir rien négligé, depuis toujours, des opportunités offertes par la CCI qui, pour une personne comme moi, est un point-ressource important. »

Depuis plusieurs années, régulièrement, elle souscrit aux « ateliers » et autres formations que propose la CCI Gers aux commerçants : « j’ai suivi les ateliers digitaux Créainnovation pour optimiser ma présence sur les réseaux sociaux, et bien d’autres séminaires de gestion. Il ne faut pas hésiter à s’informer et s’impliquer ensuite », résume-t-elle.

L’activité d’Andiamo Home n’a pas échappé au ralentissement imposé par le confinement inhérent à la pandémie de Covid. Naturellement, Ersilia Pelosi s’est posé les questions auxquelles ont été confrontés tous les chefs d’entreprise : « j’ai trouvé la CCI très réactive. Dès le départ, on avait tous les éléments d’information relatifs aux démarches à entreprendre, et même pour « aller à la pioche » quand on avait besoin d’informations complémentaires, spécifiques à notre activité ou notre situation particulière ».

Pour elle, le recours à l’organisme consulaire s’est révélé « incontournable » pour un commerçant qui souhaitait obtenir des connaissances précises et adaptées. Un gain de temps qui évitait de faire fausse route : « ils ont toute la documentation officielle et, le cas échéant, tous les liens pour faciliter les relations avec les banques ou les services de l’État ». Au cours de la période de confinement elle y a vu « une voie naturelle ».

J’ai trouvé la CCI très réactive. Dès le départ, on avait tous les éléments d’information relatifs aux démarches à entreprendre, et même ceux pour être autonomes quand on avait besoin d’informations complémentaires, spécifiques à notre activité ou notre situation particulière - Ersilia Pelosi, créatrice d’Andiamo Home

À retenir :

  • 22 ans de présence à Auch
  • 300 000 € de CA

 

Publié le 3 septembre 2020

 

Twitter