Menu

Voccitanie Eco
Fermer le menu

Cronobo, l’IA au service du cinéma

Connue pour le dynamisme de son écosystème numérique, la ville de Toulouse possède une nouvelle pépite dans le domaine de l’intelligence artificielle. Cronobo a développé un outil à destination du cinéma et des jeux vidéo mais souhaite étendre sa technologie à de nombreux secteurs.

Titulaire d‘un doctorat en microélectronique, Rémi Bèges a travaillé pendant deux ans au développement du logiciel Nexture. Avec cet outil qui utilise les réseaux de neurones, ce passionné d’effets spéciaux et de jeux vidéo souhaite permettre aux professionnels de créer de nouveaux pipelines de création de textures, notamment en permettant de transposer des motifs sur n'importe quelle autre image, quels que soient son contenu et ses dimensions, d'augmenter la définition d'une image, voire carrément de transformer une image en une autre. « Nexture offre la possibilité de partir d’une image existante et de rajouter des détails tout en respectant la structure de l’image, explique Rémi Bèges. Il est possible d'insérer des microrides sur une texture de peau, par exemple, ou des veines de bois sur une base d'image de planche ne contenant que les grandes lignes du matériau. » Une innovation permise par les progrès des réseaux de neurones qui sont capables de séparer la composition d’une image de son style. Si Cronobo ne propose pour l’instant que des motifs de peau, l’objectif est d’offrir à terme la possibilité aux studios de créer leur propre bibliothèque de motifs réutilisables.

Coup de cœur des Trophées de l’économie numérique par la CCI Occitanie, Cronobo a gagné en notoriété et une vingtaine de studios ont effectué une phase d’évaluation préliminaire. « Les premiers retours sont positifs », assure Rémi Bèges qui se montre confiant sur sa capacité à trouver des clients. Créée en 2017, la société vise un chiffre d’affaires de 300 000 euros en 2018 alors que la commercialisation a débuté après la rentrée. Le jeune fondateur souhaite pouvoir recruter deux personnes pour l’accompagner sur la partie technique et marketing. Car les ambitions de Cronobo ne se limitent pas au monde du cinéma et des jeux vidéo. « À plus long terme, l’objectif est de développer des technologies autour de l’intelligence artificielle pour aider des entreprises qui n’ont pas ces compétences-là, confie Rémi Bèges. Avec ma formation, j’imagine par exemple des applications dans l’électronique, pour la modélisation et la simulation notamment, où ces technologies ont le potentiel de réduire énormément le temps de calcul. »

 

À retenir :

  • Objectif 2018 : CA de 300 000 euros
  • Une vingtaine de studios ont testé Nexture

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter

  • 🔴Bourget 2019 J-3 🔴 Cette année encore, l'Occitanie vient défendre ses couleurs pour cette 53e édition ! ✈️ Avec 8… https://t.co/1AzQ9uhdrt Il y a 2 jours 14 heures
  • 📣Occistart peut vous aider à développer votre projet via le financement participatif. 📅Jusqu'au 15/07 venez partic… https://t.co/AIBt1AecCf Il y a 2 jours 15 heures