Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Zoom sur la filière transports

Transport, une reprise multimodale

 

En Occitanie, la reprise économique commence à montrer ses effets, notamment en matière de transport, où l'ensemble des indicateurs de la filière sont au vert au 2e trimestre 2017. L'embellie, qui touche de nombreux secteurs, influe positivement sur l'activité des métiers du transport, qui peinent pourtant à recruter.

 

Avec une activité industrielle en hausse, des services marchands et un secteur du BTP qui connaissent une reprise porteuse d’espoirs, l'économie régionale se porte plutôt bien et le moral des entreprises est bien orienté. Au niveau industriel, le dynamisme se ressent notamment dans le secteur des matériels de transports alors que le transport routier de marchandises bénéficie d'une demande plus soutenue. Le trafic aérien continue de voir ses chiffres progresser pour atteindre 3,5 millions de passagers au 2e trimestre 2017, en grande partie grâce au trafic des compagnies low cost, qui se développe aussi bien sur les aéroports de Toulouse et Montpellier qu'à Tarbes-Lourdes-Pyrénées et Perpignan-Rivesaltes. Avec 7,5 millions de voyageurs, le trafic ferroviaire enregistre lui aussi une croissance de 11,4 % par rapport à la même période en 2016. Une tendance à la hausse qui concerne également le trafic autoroutier (+ 6 %) alors que les immatriculations de véhicules neufs sont en hausse, aussi bien pour les véhicules utilitaires légers que pour les véhicules industriels. Enfin, au niveau du transport maritime, l'activité générale devrait progresser grâce à différents investissements. Des travaux ont ainsi été lancés pour réhabiliter et agrandir le pôle passagers du port de Sète afin d'atteindre l'objectif de 250 000 passagers par an d'ici à 2020. Dans le même temps, le port a signé en juillet un contrat de 3 ans pour la gestion et le développement du terminal conteneurs.

Malgré ces perspectives encourageantes et la forte progression des offres d'emploi (+ 40,9 %), ces métiers peinent à attirer et ces difficultés de recrutement pourraient s'inscrire dans la durée.

 

Le transport (je devrais dire les transports, car il y a autant de types de transport que de produits et de type de déplacements) est le poumon de notre économie. Il n'y a pas de transport efficace sans infrastructures modernes et performantes : tous les modes de transports attendent donc des pouvoirs publics et des collectivités un effort sérieux pour réaliser rapidement tous les projets que nous attendons avec impatience. 

Jean-François Brou, Président de l'Observatoire Régional des Transports Occitanie (ORT)

À retenir

  • + 40,9% : la progression des offres d’emploi dans la filière transports
  • Les transports font partie des métiers en tension (qui n’arrivent pas à pourvoir leurs offres d’emploi)
  • +11,4 % : la progression du trafic ferroviaire par rapport à 2016
  • 3,5 millions : le nombre de passagers aériens au 2e trimestre 2017
  • + 6 % : la hausse du trafic autoroutier

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter