Menu

Voccitanie Eco
Fermer le menu

NovaGray, une « deep tech » prometteuse

Née de la recherche médicale en 2015, fruit des dernières avancées scientifiques, NovaGray est une « deep tech » basée à Montpellier qui fait de plus en plus parler d’elle au niveau national mais aussi international.

 

NovaGray propose des tests permettant d'identifier, avant le début d’un traitement par radiothérapie, les patients qui risquent de développer des effets secondaires lourds. Alors qu’un patient sur deux atteint d’un cancer est soigné par radiothérapie et que 5 à 10 % des patients souffrent d’effets secondaires irréversibles, le potentiel de marché est énorme. « Nos tests concernant les cancers du sein, brevetés et issus de 10 ans de recherche, sont autorisés à la commercialisation en Europe. Nous avons mené des essais cliniques qui ont duré de 5 à 10 ans », explique Clémence Franc, cofondatrice de la start-up. Son associé n’est pas inconnu à qui s’intéresse à la recherche contre le cancer : c’est le médecin-chercheur à l’ICM David Azria, notamment porteur du dossier de protonthérapie à Montpellier. Soutenue par les pouvoirs publics locaux, lauréate de plusieurs prix et concours, NovaGray réalise une deuxième levée de fonds qui sera close en 2018 et permettra la montée en puissance de l’aspect commercial. Le business model n’est pas encore complètement défini. « Souvent ce sont les patients qui souhaitent d’eux-mêmes faire le test, mais nous ne pouvons pas faire de B to C. À terme nos clients seront les hôpitaux. Nous souhaiterions que le test soit remboursé par la Sécurité Sociale. » La start-up a récemment remporté le prix « Best Tech Startup de l'Année », ce qui lui permettra de participer à l'événement EmTech MIT 2017 à Boston. Une opportunité pour l'entreprise montpelliéraine d'adresser le marché colossal des États-Unis.

 

À retenir :

  • Création de NovaGray en 2015
  • 3 salariés
  • Essais cliniques réalisés sur 500 patientes atteintes de cancer du sein
  • Des tests pour le cancer de la prostate et du poumon en cours de développement

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter