Menu

Voccitanie Média
Fermer le menu

VSB Énergies nouvelles donne du souffle au renouvelable

Installée à Nîmes, cette filiale de l’Allemand VSB Neue Energien exploite partout en France des centrales éoliennes et photovoltaïques. Elle vient d’entamer les travaux pour deux centrales sur toiture dans le département du Gard.

Les vents sont porteurs pour VSB Énergies nouvelles. Installée à Nîmes, cette société d’ingénierie, de construction, de développement et d’exploitation de parcs photovoltaïques et éoliens a construit plus de 10 % du parc éolien français en 2016 et 2017. À ce jour, l’entreprise exploite quelque 650 MW installés pour son propre compte ou celui de tiers à l’instar de trois parcs éoliens appartenant au Canadien Innergex, et installés dans le Doubs. “Nous avons ouvert un bureau à Besançon et créé trois emplois, pour gérer ces parcs dont la puissance installée s'élève à 120 MW”, explique Emmanuel Macqueron, le gérant de cette filiale du groupe Allemand VSB Neuen Energien. La branche française compte aujourd’hui quelque 80 salariés, dont 35 à son siège de Nîmes, pour un chiffre d’affaires 2017 de 14 M€. Parce qu’elle a lancé force de projets voilà plusieurs années, le rythme d’ouverture des centrales doit s’accélérer dans les années à venir, avec plus de 50 parcs photovoltaïques et éoliens en développement. En Occitanie, VSB exploite des parcs photovoltaïques dans le Gard et en Haute-Garonne, ainsi qu’un parc éolien en Lozère. “Chaque année, nous produisons plus de l'équivalent de la consommation électrique du Gard”, soutient Emmanuel Macqueron qui, pour la plupart des projets qu’il engage, permet un financement participatif aux centrales, notamment via la plateforme montpelliéraine Enerfip. C’est notamment le cas des deux centrales gardoises en construction, sous la forme d’ombrières sur parking et centrale au sol, à Bagnols-sur-Cèze et Gaujac (puissance cumulée : 4,5 MWc). Ayant levé quelque 850 M€ en prêt depuis sa création, l’entreprise a récemment annoncé une nouvelle opération de 25 M€ avec les banques Palatine et Crédit du Nord. “Ce financement réparti sur plusieurs sociétés d'exploitation va permettre la construction prévue dès cet automne de 26,4 MW de projets photovoltaïques lauréats de la CRE. Les mises en service de ces projets s'échelonneront entre la fin de l'année et le printemps 2019”, explique l’entreprise qui se trouvait récemment en Tunisie pour postuler à un appel d’offres éolien.

 

À retenir :

  • 650 MW : la puissance installée cumulée par les centrales éoliennes et photovoltaïques de VSB Énergies nouvelles
  • 80 : le nombre de salariés de l’entreprise
  • 60 : le nombre de projets éoliens en développement pour une puissance de 800 MW
  • 850 M€ : le montant des prêts levés par VSB Énergies nouvelles depuis sa création.

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter