Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Bourget, embarquement immédiat

Ils font partie de la cinquantaine d’entreprises d’Occitanie présentes à bord du 54è SIAE grâce au rôle de facilitateur de la CCI Occitanie. Ce sont des dirigeants de TPE/PME et de start-ups du Gard, de la Haute-Garonne et de l’Hérault qui interviennent sur des périmètres commerce, services et ingénierie au service de la filière. À quelques jours de l’ouverture de cet événement essentiel pour le développement de leur activité, ils témoignent.
bourget
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 13 juin 2023

"La CCI nous facilite l'accession au salon"
Maxime Caverivière, JEDO TECHNOLOGIES

 

jedo

 

Basée à Labège, près de Toulouse, Jedo Technologies est le pionnier français de la découpe par jet d’eau haute pression. Créée en 1987, l’entreprise produit majoritairement des pièces pour l’aéronautique. « Aujourd’hui, les 2/3 de notre chiffre d’affaires sont dédiés à l’aérospatial, 15 % au nautisme naval et les 15 % restant aux secteurs de la défense, de l’automobile, du médical et de l’industrie en général », détaille Maxime Caverivière, directeur commercial et achats chez Jedo Technologies.
Pour 2024, l’entreprise table sur une croissance de 20 % en renforçant les liens avec l’aérospatial et en développant la branche nautisme naval « afin de diversifier notre portefeuille d’activités ».
Pour Maxime Caverivière, la présence de JEDO Technologies au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) est incontournable. « Nous devons y être, c’est un devoir de représentation auquel nous répondons depuis plus de 20 ans pour nos clients et nos fournisseurs. C’est l’occasion aussi de rencontrer de nouveaux prospects avec lesquels des rendez-vous sont préprogrammés ». Mais pour participer à un tel salon « le lien avec la CCI Occitanie est indispensable. C’est un vrai support financier et logistique pour les entreprises. La CCI nous facilite véritablement l’accès au Salon. Et, depuis 20 ans que nous venons, nous avons pu constater qu’elle a su s’adapter à nos besoins en nous proposant des activités sur-mesure, telles que des rencontres BtoB ou des visites en lien avec la Région ».

 

https://jedotechnologies.fr/

"Exposer sans la CCI serait très difficile"
Patrick Bianchini, AERO NEGOCE INTERNATIONAL

 

aero negoce

 

Basé aujourd’hui à Béziers, dans l’Hérault, Aéro Négoce International est un acteur incontournable du secteur aéronautique qui répond aux besoins de ses clients en termes de fixation, connectique, joint, lampe et autres grâce à plus de 60 000 références réparties sur trois continents.

Si les années Covid ont fait perdre la moitié de son chiffre d’affaires à l’entreprise, cette dernière a su se relever pour rattraper totalement sa perte et enregistrer aujourd’hui un CA supérieur à celui de 2019.

« Grâce à l’accompagnement de la CCI Occitanie, nous nous sommes déployés en Malaisie en complément de notre présence aux États-Unis », précise Patrick Bianchini, Directeur général d’Aéro Négoce International. Cette internationalisation a été très bénéfique pour l’entreprise. Sa présence au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est incontournable depuis 30 ans. « Notre présence est indispensable, car c’est la grand-messe. » Même si, depuis quelques années déjà « les acheteurs ne sont plus présents et qu’on ne fait donc plus de commerce au Bourget », les rencontres sont tout de même capitales. « Nous pouvons nous rencontrer entre dirigeants, on sent le marché, on consolide notre chiffre d’affaires. Ce salon fait beaucoup de bien car nous renforçons les relations clients ».

Aujourd’hui, malgré l’expérience et le réseau, Patrick Bianchini convient que « ce serait très difficile d’exposer sans la CCI ». En effet, être présent sur le stand de la Chambre permet une réelle visibilité. « La CCI est clairement facilitateur de contacts, de mises en relation. »

 

https://www.aeronegoce.com

"Un baptême de l'air pour APPI-TECHNOLOGY"
Nadège Gleizes, Office Manager chez APPI-TECHNOLY

 

appi tech

 

« Depuis 15 ans, nos solutions -uniques et brevetées- apportent aux travailleurs en milieux hostiles, bruyants ou confinés, une communication naturelle en mode conférence, en mains libres sur plusieurs kilomètres et sans besoin de réseau », détaille Nadège Gleizes, Office Manager chez APPI-Technology. Le projet initial de cette start-up située à Nîmes, dans le Gard, était le suivi physiologique à distance d’agents de la sécurité civile. « Mais le besoin de communication naturelle s’est avéré plus important et l’entreprise a procédé à une réorientation stratégique. » D’où la naissance d’APPI-Com, un système autonome de communication mains libres commercialisé aujourd’hui à l’international et utilisé par des acteurs économiques, des services de Sécurité civile et de Défense.

Grâce à sa filiale implantée à Cambridge, la start-up envisage de se développer sur le marché US. La dernière innovation de l’entreprise, APPI-CovR est un casque antibruit intégrant une radio mode conférence. « Il n’aurait pu voir le jour sans la convention PassRebond Occitanie signée avec la Région pendant les deux années de Covid pour son développement ». Et ce casque, déjà plébiscité par des constructeurs aéronautiques, la start-up compte bien le faire connaître lors de sa première participation au SIAE.

« Nous souhaitons susciter l’intérêt des grands groupes (Dassault, Safran, Airbus…) et rencontrer les acteurs internationaux. La CCI Occitanie nous permet une réelle opportunité d’approche du marché aéronautique. Les multiples actions proposées comme les rencontres BtoB vont accroître notre visibilité. Nous comptons aussi sur les contacts étroits de la CCI avec les grands acteurs aéronautiques d’Occitanie pour avoir l’opportunité de nouer des partenariats industriels et commerciaux. »

 

https://appi-technology.com/fr/

"La CCI, facilitatrice de rencontres au SIAE"
Eric Lehmann (Directeur des Opérations) et Philippe Chaumès (Président-photo), eXcent

 

excent

 

Depuis 33 ans, le bureau d’études eXcent, basé en Haute-Garonne et dans le Gers, conçoit et intègre des solutions industrielles tout en accompagnant les projets d’industrialisation « des plus grands donneurs d’ordre » des secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, du ferroviaire, de l’énergie, de la défense, du spatial et du naval tels que Dassault, Safran, Airbus ou encore Alstom.

« Afin d’accélérer notre développement, nous avons lancé en janvier dernier un plan stratégique baptisé PlaneXt qui intègre notre démarche RSE », détaille Éric Lehmann, directeur des Opérations et du Développement d’eXcent. Et si la période Covid fut délicate à traverser, aujourd’hui, l’entreprise est florissante. Son chiffre d’affaires pour 2022 culmine à 82 M€ contre 64 M€ en 2019.

Pour Éric Lehmann, « le Bourget est un rendez-vous incontournable pour remercier nos clients. C’est un véritable moment de convivialité » et Philippe Chaumès, président fondateur d’eXcent, d’ajouter « c’est aussi l’occasion pour nous d’inviter des clients hors aéronautique ». eXcent participe à cet événement depuis une vingtaine d’années grâce à la CCI qui nous « facilite vraiment son accès car elle gère la logistique », précise Éric Lehmann. « Et puis il y a deux ans de cela, se souvient Philippe Chaumès, la CCI avait organisé un pot pour les institutionnels sur notre stand. Cela nous a permis de rencontrer des personnes que nous n’aurions pas vues par ailleurs. »

 

https://www.excent.fr/

A lire également

Faciliter l’accès au ciel du Bourget

Le " rendez-vous sur Terre des professionnels du Ciel "

Bruno Bergoend, Président de l’UIMM Occitanie

L’UIMM Occitanie (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie) est l’un des grands animateurs de la filière aéronautique dans notre région. Elle fédère 8 000 entreprises représentant 110 000 salariés, dont 21 % pour l’aerospace. Son Président, Bruno Bergoend, livre ici sa vision des enjeux de ce SIAE 2023 pour la dynamique économique d’Occitanie où la filière représente environ 60 % des exportations et 8 % du PIB régional.   

Aérospatial en 2021, en progrès sur 2020 mais en recul sur 2019

L’Insee vient de rendre publics les chiffres relatifs à l’industrie aérospatiale dans le Grand Sud-Ouest, en 2021. Une année marquée par « un redémarrage de l’activité », selon le mot des analystes qui relèvent une croissance de 6 % du CA, mais signalent que la filière n’est cependant pas parvenue à retrouver son niveau d’avant la crise Covid.