Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Culo met la déco en bouteille

À Cuxac-d’Aude, Margaux Delhomme a créé Culo : une entreprise sociale et éco-responsable autour des Arts de la table. Accompagnée par la CCI de l’Aude, l’entrepreneuse se fait un point d’honneur à donner une seconde vie aux bouteilles de vin, de champagne et de bière.
Culo met la déco en bouteille
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mardi 11 mai 2021

Culo met la déco en bouteilleMargaux Delhomme voulait créer une entreprise qui ait du sens. Après une école de commerce et sept ans d’expérience professionnelle en tant que consultante dans les achats et la logistique pour des grands comptes, l’entrepreneuse quitte Toulouse et met le cap vers Narbonne et sa pépinière d’entreprises innovantes Innovéum. « Là, j’ai été accueillie les bras ouverts. J’ai participé à un concours destiné aux porteurs de projets, organisé par la CCI et j’ai gagné », explique-t-elle. La jeune lauréate bénéficie alors d’un accompagnement à la carte pour se lancer. « Les experts de la CCI Aude ont une grande expérience pour la construction des business plans. Ils m’ont apporté des conseils et des idées et m’ont mis en relation avec les entreprises du territoire », poursuit-elle.

 

Main dans la main avec les entreprises locales

Désormais installée dans un atelier à Cuxac-d’Aude, Margaux Delhomme transforme les magnums de vin, de Champagne ou les bouteilles de bière en objets déco. Vases, plateaux, verres, carafes… Les modèles se déclinent dans un design sobre et brut et s’affichent sur son site internet. « L’idée, au-delà du recyclage, est d’offrir une seconde vie à ces objets via une valeur ajoutée. C’est ce qu’on appelle le « surcyclage ». Les particuliers peuvent acheter les objets sur place, à l’atelier équipé d’un showroom, ou par le site internet. Mais je vise aussi le marché des grandes enseignes de la décoration, les restaurants, les hôtels, les organisateurs de mariage, les fleuristes, les domaines viticoles… Le marché est vaste », précise-t-elle. Attachée aux valeurs environnementales, Margaux Delhomme a noué un partenariat avec Surfrider Foundation et travaille avec les entreprises locales. Elle récupère les bouteilles auprès des restaurateurs de Narbonne et a passé un contrat avec l’Établissement et Service d’Aide par le Travail de Cuxac-d’Aude pour construire les emballages en carton. À terme, Margaux Delhomme vise un chiffre d’affaires de 7 000 € et une production de 200 à 300 objets par mois. Elle aimerait recruter deux ou trois employés.

Culo

À retenir :

  • Septembre 2020 : création de Culo
  • CA visé : 7 000 € par mois
  • Production : 200 à 300 objets par mois
  • Partenariat avec l’ESAT de Cuxac-d’Aude et avec Surfrider Foundation

J’ai participé à un concours destiné aux porteurs de projets, organisé par la CCI Aude, et j’ai gagné. Les experts de la CCI ont une grande expérience pour la construction des business plans. Ils m’ont apporté des conseils et des idées et m’ont mis en relation avec les entreprises du territoire.

Margaux Delhomme, fondatrice et dirigeante de Culo