Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

De la sobriété énergétique à l’urgence énergétique

Depuis presque un an, nous avons pris avec l’ensemble des acteurs du développement économique la pleine mesure des impacts, directs et indirects, du conflit en Ukraine sur l’activité des entreprises. Aux côtés des difficultés d’approvisionnement, de l’inflation et de la hausse du prix des matières premières, le sujet de l’explosion des coûts de l’énergie s’est rapidement avéré être une véritable bombe à retardement pour les entreprises. Tout particulièrement pour les TPE qui, rappelons-le, représentent plus de 9 entreprises sur 10.
VE43-speciasobenergetique-editoJFR-vignette.jpg
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 13 février 2023

La crainte du péril a très vite laissé place à la réalité de celui-ci et la question de la sobriété énergétique à celle de l’urgence énergétique, caractérisée par des prix de l’énergie parfois décuplés mais aussi des risques de délestage. Comme lors de la crise Covid, le réseau des CCI d’Occitanie est l’un des piliers du jeu en pack animé avec l’État et la Région. Nous sommes tous pleinement mobilisés aux côtés des entreprises et de leurs dirigeants, confrontés à une actualité particulièrement difficile.

 

Même si une baisse significative des prix de l'énergie pourrait être confirmée dans les semaines qui viennent, un chiffre confirme la nécessité de cet engagement de tous les instants dans les semaines et les mois qui viennent : seulement 5 % des entreprises ont renégocié leurs contrats d’énergie. Cela signifie hélas que toutes n’ont pas encore pleinement mesuré l’impact de l’augmentation des prix de l’énergie. Nous devons donc être à leurs côtés pour les accompagner en informant leurs dirigeants sur l’ensemble des dispositifs d’aides mais aussi en leur proposant un accompagnement dans leurs projets de réduction de leur consommation et de montée en compétence sur la thématique énergétique ». C’est la raison d’être du 0 805 484 484, le numéro unique mis en place spécialement par le réseau des CCI, mais aussi du guide Urgence énergétique présenté ci-dessous et qui illustre les synergies positives des solutions CCI – État – ADEME au service des entreprises.

 

En dépit de la criticité d’ores et déjà avérée de la situation de nombreuses entreprises, le pic de difficulté demeure face à elles. Raison pour laquelle nous entendons muscler encore notre jeu collectif afin de les aider toujours plus efficacement.

 

Jean-François Rezeau, président de la CCI Occitanie

 

Le guide des dispositifs d'aide et de soutien

La CCI Occitanie, en collaboration avec l'Etat et la Région Occitanie ainsi que l'ensemble des Chambres Consulaires (Chambre des Métiers et de l'Artisanat et Chambre d'Agriculture) a élaboré à destination des entreprises un recueil des dispositifs disponibles et un outil d'aide à la décision dans le contexte actuel de difficultés d'approvisionnement d'énergie et d'augmentation des coûts.

Aides pour réduire le montant de vos factures d'électricité

Vous êtes artisan, commerçant, TPE ou PME ? Vous avez droit à des aides pour réduire le montant de vos factures d'électricité. Pour en bénéficier, vous devez impérativement renvoyer l’attestation ci-dessous à votre fournisseur d’énergie. Pour information, celle-ci est également disponible sur le site de votre fournisseur d’énergie, où vous trouverez toutes les informations utiles sur les modalités d'envoi de cette attestation. C’est simple et rapide !

Renégociation de contrat : « La CCI a sauvé mon pressing »

Depuis 2004, à Pont Saint-Esprit dans le Gard, Laure Alauzen préside aux destinées d’un pressing de quartier. En gestionnaire avisée, elle constate il y a quatre ans qu’elle pourrait alléger son budget électricité en souscrivant un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie privé, et résilie donc son contrat EDF.

Baguettes-Burgers… : des factures d’électricité survoltées

En 2019, Christine Fourmont a créé « Baguette-Burger » à Bouloc. Un « point-chaud » où pains, viennoiseries et plats sont cuits et préparés sur place, pour une clientèle qui peut soit emporter, soit consommer dans l’établissement. Aujourd’hui, la dirigeante considère que son affaire est contrainte à « un équilibre périlleux », dit-elle, eu égard à la hausse du coût de l’énergie. Elle a appelé la CCI Toulouse Haute-Garonne.