Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Emploi en Occitanie, concentration autour des zones urbaines

Avec 2 298 743 emplois (salariés et non salariés) estimés lors du recensement de 2020, l’Occitanie concentre 8,7 % des emplois de France métropolitaine et se situe à la quatrième place dans la hiérarchie des régions.
2020 EN OCCITANIE  DES EMPLOIS PERDUS, CERTAINS RETROUVÉS
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 19 octobre 2023

Eu égard à la diversité des activités dans notre région, induite notamment par sa géographie, ce résultat brut doit être nuancé selon les secteurs examinés. Ainsi, avec 84 562 emplois dans les secteurs de l’agriculture, sylviculture et pêche, la région parvient à la seconde place nationale. Voire la 1re en ce qui concerne la viticulture et l’agriculture bio notamment. En revanche, en ce qui concerne le secteur industriel, avec 224 570 emplois recensés, l’Occitanie rassemble 7,1 % des emplois nationaux, ce qui la renvoie à la 7e place. La construction pour sa part donne à l’Occitanie un 4e rang avec 159 900 emplois.

 

L’importance du tertiaire


De la même façon, la structure régionale par secteur permet de relever que le tertiaire concentre en France 79,2 % de l’ensemble des emplois. Cette proportion est légèrement supérieure en Occitanie avec 79,6 %. En ce qui concerne l’agriculture, la moyenne nationale de 2,5 % des emplois, culmine dans notre région à 3,7 %. Le taux d’emplois dans la construction est également supérieur en Occitanie (7 %) au regard de la moyenne de France métropolitaine (6,4 %). A contrario, en dépit de la présence d’entreprises de forte notoriété, le secteur industriel rassemble 9,8 % du total des emplois de la région, alors qu’en France la part moyenne des emplois générés par l’industrie est de 11,9 %.


Enfin, on le devine, la géographie de l’Occitanie induit également des disparités, départementales celles-là. On n’est donc pas surpris de relever que la Haute-Garonne concentre à elle seule 28,8 % des emplois d’Occitanie, avec un effectif de 662 555 personnes. Si l’on ajoute l’Hérault (19,5 % des emplois) et le Gard (10,8 %), les trois départements emploient à eux seuls 59,1 % de la population active de la région. Par-devers les chiffres bruts, l’examen de la structure de l’emploi par secteurs conduit à d’autres nuances : l’emploi industriel est concentré à 55,3 % sur le trio Haute-Garonne, Hérault, Gard. Plus largement, et sans surprise, l’emploi se concentre autour des zones urbanisées, notamment autour des chefs-lieux de départements. En revanche, lorsqu’on se penche sur l’agriculture, l’Aveyron, l’Hérault, le Gard, l’Aude et le Gers rassemblent un peu plus de 55 % des emplois générés par ce secteur.

    À retenir :

    • 2 298 743 emplois recensés en Occitanie en 2020
    • 4e région de France en volume d’emploi
    • 79,6 % de l’emploi régional généré par le secteur tertiaire

     

     

    A lire également

    Totem, la mobilité intelligente et durable en Occitanie

    Créé en 2021, le cluster Totem réunit à ce jour 162 membres des secteurs de l'automobile, du ferroviaire et du maritime. Présidé par Thierry Cammal, directeur de Renault Software Labs, il a vocation à fédérer les acteurs locaux pour faire prospérer les filières de la mobilité intelligente en Occitanie.

    Whisky Twelve, des satellites aux alambics

    Il regardait vers les étoiles, il est revenu sur sa terre. Avec sur son CV une carrière d’ingénieur de haut niveau dans le spatial (il a longtemps été président du club « Galaxie »), Christian Bec renoue avec sa part d’Aveyron : l’Aubrac. Près de Laguiole, il compose un whisky de talent, déjà reconnu et primé. Au départ, en 2014, il parlait de « passion » et aujourd’hui d’une marque, « Whisky Twelve », devenu une entreprise accompagnée par la CCI Aveyron.