Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

ETI, du métal dont ont fait les réussites ariégeoises

En 2001, Stéphane Esteban a créé à Pamiers une unité de tôlerie industrielle spécialisée dans les travaux à façon de haute précision : ETI pour « Esteban tôlerie industrielle ». Aluminium, acier, inox… : en plus de la façon, ETI propose ses bureaux d’études pour élaborer des pièces à la demande (généralement des petites séries). Soucieux de la qualité de vie au travail, il s‘est appuyé sur un diagnostic RH de la CCI Ariège.
ETI
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 25 octobre 2023

Stéphane Esteban a commencé avec trois salariés. Ses effectifs comptent désormais 17 personnes et l’entreprise a réalisé un CA annuel de 2,4 M€ « avec régularité depuis 2020 », fait valoir ce chef d’entreprise qui dit avoir « toujours cherché à installer un bon climat de travail propice à l’épanouissement de tous dans l’entreprise ». Plusieurs fois invité à participer à des salons organisés par la CCI Ariège, Stéphane Esteban dit avoir noué des liens de confiance avec l’institution consulaire. « C’est au cours d’une de ces rencontres que j’ai appris que la CCI proposait des diagnostics RH à destination des entreprises qui en faisaient la demande. Nous avons alors bénéficié d’un audit au terme duquel plusieurs suggestions nous ont été soumises ».

 

Une cession qui se dessine avec la CCI Ariège


Eu égard à sa gestion du personnel, Stéphane Esteban a associé ses équipes à la mise en œuvre des dispositions préconisées par l’audit. « Cela a suscité des échanges. Certains points ont été pris en compte, d’autres ont été adaptés à la réalité de ETI », relève-t-il. Et de tirer une conclusion : « En tout état de cause, cette démarche a eu le mérite de partager des questionnements, de la concertation… Au final, l’esprit de l’entreprise a été conforté », se félicite-t-il. Par ailleurs il se dit « en confiance avec la CCI ». Pour preuve, envisageant aujourd’hui de se retirer, il a demandé à la CCI Ariège de l’aider à trouver un repreneur parce que, assure-t-il, « ce n’est pas parce que je pars que ETI doit s’arrêter. La CCI a bien compris que, outre les emplois, je souhaite également que mon successeur soit en mesure de pérenniser la qualité de vie au travail sur laquelle j’ai toujours scrupuleusement veillé ».

    J’ai confiance en la CCI. Leur audit s’est révélé pertinent, il ne s’agissait pas de casser les codes, mais de maintenir un esprit dans l’entreprise. C’est ce qui s’est passé.

    Stéphane Esteban, créateur et PDG de ETI.

    À retenir :

    • 2001 : création de ETI (Esteban tôlerie industrielle)
    • 3 salariés en 2001, 17 en 2023
    • 2,4 M€ de CA annuel moyen

     

     

    A lire également

    Les Coursiers Montpelliérains déroulent

    Partant d’un projet d’entreprise -la livraison de repas à domicile- désormais assez courant et dominé par des géants du secteur, Les Coursiers Montpelliérains ont su faire évoluer le concept pour trouver un élan que soutient la CCI Hérault  

    La Grange Neuve, le camping se met au vert

    Venus, pour l’un de l’aéronautique, pour l’autre du commerce, Alexandre Verhulst et Jérôme Luneau ont repris en 2022 le camping La Grange Neuve qui a la particularité d’avoir une vue directe sur le parc animalier de Sigean, dans l’Aude. Outre la continuité de l’activité, les repreneurs avaient des projets pour leur nouveau métier.

    Combatifs