Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Faim d’entreprendre avec la CCI Tarn

Peut-être doit-il à ses origines suédoises une méthode de gestion participative et inclusive à l’attention de ses collaborateurs. Toujours est-il qu’après avoir rencontré le succès avec son restaurant « L’Épicurien » à Albi, Rikard Hult a créé une seconde table gastronomique au Séquestre, en confiant l’établissement à la brigade montante de l’Épicurien. La CCI Tarn l’a accompagné dans son développement.
VR50-Epicurien-vignette.jpg
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 15 septembre 2022

À Albi, « L’Épicurien » est ce qu’il convient d’appeler « une table ». Établie en 2004 au cœur de la ville, cette adresse est aussi un vivier pour de jeunes talents de la restauration. « Je demande des efforts et il est donc légitime qu’il y ait une contrepartie » pose Rikard Hult. Ainsi, ses salariés qui souhaitent s’impliquer sont intégrés dans le capital de l’entreprise et deviennent des associés. Dans un secteur qui peine à recruter et à conserver les talents, ce mode de gestion lui a permis de fidéliser un personnel créatif et impliqué. Le succès a accompagné ce parti pris. En 2021, l’entreprise employait 20 personnes et réalisait un CA de 1,65 M€. La spirale vertueuse de la réussite a permis à Rikard Hult d’ouvrir, la même année, une seconde enseigne aux portes d’Albi, « Au Jardin », situé au Séquestre. La gestion de l’établissement a été confiée aux personnes qu’il a fait monter en compétence à L’Épicurien. « Au Jardin » emploie 15 personnes et devrait réaliser un CA de 1,20 M€ (prévisionnel) en 2022.

 

Une approche partenariale

Pour ce développement Il a été accompagné par la CCI Tarn, à Albi : « Ma façon de gérer n’est pas très courante en France », reconnaît-il, « il me fallait trouver une voix juste pour porter mon dossier auprès des banques, notamment, car mon investissement est énorme et dépasse 900 000 €. La CCI s’est comportée en partenaire. Pour rester indépendant, on a besoin de confiance et je n’ai pas été déçu par la CCI, qui a su expliquer et défendre ma démarche dans le circuit bancaire classique. Pour avoir du crédit, la réussite passée ou le talent ne suffisent pas. Sans eux, ce projet n’aurait jamais abouti ». En outre il dit avoir eu « la bonne surprise de constater que, grâce aux conseillers qui portaient mon dossier, j’ai pu obtenir une aide sous la forme d’un Pass Tourisme d’environ 150 000 €, ce qui n’est pas du tout négligeable ». À cet égard, Rikard Hult est clair : « cet argent est revenu dans le circuit local : tout ce qui a été bâti ou qui équipe Au Jardin a été réalisé dans le Tarn ou, pour le moins en Occitanie. Cette aide est une bonne façon de produire de la richesse qui profite à tous ».

 

L'Epicurien

Au Jardin

Basé sur la confiance, l’accompagnement de la CCI Tarn a été déterminant. J’ai obtenu du crédit auprès des banques, et une subvention de la Région : j’ai remis cet argent dans le circuit local en m’équipant dans le Tarn, c’est un juste retour des choses.

Rikard Hult, créateur de restaurants à Albi et dirigeant de l’Épicurien

À retenir :

  • 1,65 M€ de CA en 2021 pour « l’Épicurien », premier restaurant
  • 1,20 M€ de CA prévu en 2022 pour « Au Jardin », restaurant créé en 2021
  • 900 000 € d’investissement
  • 35 salariés sur les deux établissements

Soyons tous acteurs de l’économie…d’énergie

Aux effets annoncés de longue date du réchauffement climatique et à la nécessité de réduire notre impact carbone s’ajoute aujourd’hui une situation géopolitique inédite qui fait peser un risque majeur de pénurie d’énergie dès cet hiver. Après l’annonce par le Président de la République d’un plan de sobriété énergétique dont l’objectif est une réduction de 10 % de la consommation énergétique nationale d’ici 2024, la Première ministre a, elle, évoqué la possibilité d’un rationnement des entreprises en cas d’hiver très rigoureux.

Trott’Life, une histoire qui galope

Venue du bâtiment, Anaïs Renaudeau a opéré une reconversion dans le tourisme vert. Elle a bâti son projet sur une idée originale : des trottinettes électriques tout terrain permettant de parcourir, de façon ludique et sportive, les paysages de Saint-Just, près de Lunel. La CCI Hérault est à ses côtés pour accompagner Trott’ Life, son entreprise naissante et prometteuse.

Rencontre avec .... Michel Bossi, Président de la CCI Tarn

Comme annoncé lors de sa campagne et de l’AG d’installation, Jean-François Rezeau est allé à la rencontre des Présidents de CCI territoriales dans les 13 départements de notre région pour présenter les éléments de la feuille de route à co-construire pour la mandature. L’interview qui suit rend compte synthétiquement d’une partie de ses échanges avec Michel Bossi.