Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Infinite Orbits choisit la planète "Réseau Entreprise Europe"

Prolonger la durée de vie des satellites pour limiter la multiplication et la prolifération des déchets spatiaux est l’objectif de la start-up toulousaine Infinite Orbits, qui s’appuie sur des engins spatiaux innovants propulsés par un logiciel de navigation autonome basé sur la vision. Aidée par Le Réseau Entreprise Europe, elle a intégré l’accélérateur EIC (Conseil européen de l’innovation).
infinte orbits
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 27 novembre 2023

Entre 2022 et 2030, environ 200 satellites géostationnaires devraient atteindre leur fin de vie en raison de l’épuisement du carburant, bien qu’ils soient par ailleurs pleinement fonctionnels. Au lieu de les éloigner sur une orbite de cimetière, ne vaudrait-il pas mieux prolonger leur activité plus longtemps et réduire les « déchets » ? Au rythme auquel de nouveaux satellites sont lancés, toutes orbites confondues, le risque de collisions et de débris augmente chaque année. Cela a conduit les fondateurs d’Infinite Orbits à imaginer parvenir à remorquer ou maintenir des vaisseaux spatiaux encore opérationnels afin de prolonger leur durée de vie.

« Cela garantira que tous les satellites viables sont en orbite tout en remplissant leurs missions, réduisant ainsi la quantité de débris en orbite ainsi que la nécessité de lancer de nouveaux satellites. Sans parler des avantages économiques pour les opérateurs de satellites : une prolongation de 5 ans de la durée de vie des satellites peut doubler leur retour sur investissement » expose Adel Haddoud, CEO d’Infinite Orbits.

 

Le réseau Entreprise Europe sur le pas de tir

Créée en 2017 par 3 entrepreneurs complémentaires venus de différents pays pour développer de tels services en orbite, l'entreprise générait des revenus mais un investissement plus important était nécessaire pour se développer. Cela a été le point de départ de l’accélérateur EIC et du soutien du Réseau Entreprise Europe.

 

L’accélérateur EIC vise à aider les start-ups et les PME les plus prometteuses à déployer des innovations de nature radicale et disruptive sur le marché jusqu’à ce qu’elles atteignent une phase de développement attractive pour les investisseurs privés. Infinite Orbits a postulé à l'accélérateur EIC en 2022. La proposition a été évaluée avec succès et les fondateurs ont été invités à la séance d'entretien en novembre 2022.

 

Grâce à leur étroite collaboration, le Réseau Entreprise Europe et le PCN français (Point de Contact National) des PME ont proposé à l'entreprise de l'accompagner dans la préparation des entretiens de pitch. « Les conseillers du Réseau ont alors lu attentivement notre proposition complète de candidature, le pitch deck et les commentaires des évaluateurs afin de préparer une série de questions complexes pour la séance d’entretien : une sorte de media training de très haut niveau en somme. »

 

La start-up entre dans l’orbite EIC

Après l'entretien simulé, un débriefing a été réalisé, abordant toutes les forces et faiblesses de l'entretien et fournissant des conseils pour améliorer le discours. Ils ont également souligné l'importance de désigner un intervenant clé complété par les meilleurs experts en gestion lors de la séance de questions-réponses.

 

La Commission européenne a publié en décembre 2022 les résultats de l'évaluation et le projet Infinite Orbits ENDURANCE figurait parmi les 78 PME à haut potentiel sélectionnées dans ce programme hautement compétitif.

 

« Le projet ENDURANCE a obtenu une subvention de 2,2 millions d'euros visant le développement du servicer. Le démonstrateur du service complet d'extension de vie est attendu début 2025. Infinite Orbits se réjouit déjà de relever d'autres défis à venir avec des services plus avancés sur les engins spatiaux : réparation, remplacement, assemblage, enlèvement des débris… ou ravitaillement en carburant » conclut Adel Haddoud.

    Les conseillers du Réseau Entreprise Europe ont lu attentivement notre proposition complète de candidature, le pitch deck et les commentaires des évaluateurs afin de préparer une série de questions complexes pour notre séance d’entretien : une sorte de media training de très haut niveau en somme.

    Adel Haddoud, cofondateur et CEO de Infinite Orbits

    À retenir :

    • Création en 2017 à Toulouse
    • Postule à l’accélérateur EIC en 2022
    • Séance d'entretien en novembre 2022
    • Accompagnement du Réseau Entreprise Europe pour la préparation de l’entretien
    • Bénéficiaire de l’accélérateur EIC en décembre 2022 avec un financement de 2,2M€

    A lire également

    Interview croisée Jean-François Rezeau / Crispin Waymouth

    Le Réseau Entreprise Europe accompagne les PME dans la conception de nouveaux produits et l’accès à de nouveaux marchés, les informe sur les activités et opportunités qui s'offrent à elles au niveau européen (recherche d'un partenaire commercial dans un autre pays, conseils pour la mise en œuvre d'un concept innovant et l'application des règles européennes, recherche de financements européens...). Échanges entre Jean-François Rezeau, Président de la CCI Occitanie, et Crispin Waymouth, Chef d’unité adjoint Forum industriel, Alliances, Clusters à la Commission européenne.

    Cytea Bio soigne sa croissance avec le Réseau Entreprise Europe

    Marc Criton est docteur en pharmacie spécialiste en chimie thérapeutique, professeur d’université, chercheur et, depuis 2020, chef d’entreprise. Il a en effet créé Cytea Bio dans l’intention de développer des cellules destinées à s’attaquer au cancer. L’entreprise est accompagnée par le Réseau Entreprise Europe depuis 2022 pour accélérer son développement.  

    Les chefs d’entreprise d’Occitanie au Parlement européen

    Le Parlement européen des entreprises (PEE) est le plus grand événement au niveau européen donnant directement la parole aux entrepreneurs. Le 14 novembre, plus de 700 entrepreneurs européens (dont 6 d’Occitanie) ont eu l’occasion de se sentir membres du Parlement européen pendant une journée en siégeant dans l’hémicycle de Bruxelles, en débattant et en votant des résolutions politiques. Témoignages à chaud de trois participants.