Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

La CCI compte pour La Perception

Ann Le Go a eu plusieurs vies. Avocate, enseignante, fonctionnaire territoriale… Elle n’en continue pas moins de se réinventer et vient d’ouvrir une maison d’hôte dans l’ancienne trésorerie de Barre des Cévennes qu’elle a appelée… « La Perception  » ! Et pour que les comptes soient bons, elle s’est rapprochée de la CCI Lozère.
VE40-bref-Trésorerie-vignette
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 18 mai 2022

Ann Le Go est revenue sur sa terre maternelle, comme poussée par la volonté de trouver une suite à quelques points de suspension. Pour cela, elle a racheté en 2020, pour 100 000 €, l’obsolète trésorerie du village dont les volets étaient fermés. Elle y a désormais ses appartements « et quatre chambres » qu’elle a eu l’idée de reconditionner « pour accueillir des randonneurs et autres épris de nature ». Elle a pour cela investi 200 000 €. Les travaux (extérieurs) devraient être achevés à la fin du printemps : « j’ai hâte », dit-elle, ravie de ses 3 épis. « Pour aller plus loin, j’aurais dû proposer une piscine ou un spa mais je voulais un lieu dont l’esprit reste en phase avec les Cévennes… » Le projet ne brigue pas le luxe, mais le confort et une communion avec la nature. « Quand j’ai mûri le projet, je me suis adressée à la CCI Lozère, à Mende ».

 

La CCI avec l’Ademe

« Ils ont pris acte de ma volonté de créer un site éco-conçu, et m’ont mis en lien avec l’Ademe ». Parce qu’« ici il faut faire quelques kilomètres pour trouver un restaurant », elle a également décidé de proposer une table avec des légumes bio de son potager. « La CCI ne m’a jamais perdue de vue. Elle a travaillé de près avec l’Ademe, pour valider mon intention de tourisme durable », explique-t-elle et ajoute en riant : « maintenant, je suis au pied du mur, mais je ne sais pas ce qui va m’arriver ». Elle espère, pour sa première saison, réaliser un CA de 30 000 € « fourchette basse » : « en tout état de cause, j’ai rencontré des personnes aidantes, et présentes à toutes les étapes. J’ai le sentiment d’avoir été comprise et parfois même devancée », conclut-elle, ravie d’accueillir à La Perception  des contribuables qui viendront en vacanciers.

 

La Perception

    Le soutien croisé de la CCI Lozère et de l’Ademe m’a aidé à prendre du recul et a agi comme une véritable formation. J’ai été comprise dans mes choix et parfois devancée dans la réflexion autour du projet.

    Ann Le Go, créatrice de la maison d’hôtes La Perception 

      À retenir :

      • 200 000 € de travaux pour 4 chambres d’hôtes
      • 3 épis – site éco-conçu
      • 30 000 € de CA espéré – ouverture en mai