Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Le cluster occitan du bâtiment va devenir les Bâtisseurs de futurs

En Occitanie, la filière du bâtiment « doit se pencher sur les innovations, dans le secteur, qu’elles concernent le numérique, les matériaux ou la logistique », explique Yoann Conte, le président du cluster Bâtiment du futur Occitanie. Pour illustrer cette volonté, il va d’ailleurs prendre le nom de Bâtisseurs de futurs, et multiplie les relations avec d’autres secteurs.
VE40-clustering-vignette
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 18 mai 2022

L’idée d’un cluster régional de l’innovation dans le bâtiment est née en 2018 mais la structure a été officiellement lancée le 21 janvier 2020, tournée vers les TPE et PME qui font le gros des acteurs du secteur. À écouter son président Yoann Conte, qui faisait partie du plan Bim* 2022 pour la Fédération française du bâtiment, deux raisons sont à l’origine du projet. « On s’est aperçu qu’il y avait un vrai problème de communication entre les différents acteurs de la filière : maîtres d’ouvrage, entreprises, vendeurs de matériaux… Les compétences de chacun n’étaient pas assez connues au niveau de l’écosystème régional », explique-t-il. L’objectif est donc que la filière se penche sur les innovations dans le bâtiment, et ce, à tous les niveaux, car l’innovation n’est pas l’apanage des gros. « Dans le cluster, nous avons des entreprises de robotique, des acteurs qui s’intéressent aux nouveaux matériaux, des experts du Bim… » La deuxième ambition était d’informer les membres du cluster des évolutions réglementaires, techniques, etc. et de fédérer pour construire des partenariats solides. « Nous voulons agir sur toute la chaîne, de la programmation, à la construction, en passant par l’exploitation et la déconstruction-recyclage », ajoute Frédéric Daumas, co-animateur du cluster Bâtiment du Futur.

 

Interclustering, des liens avec Robotics Place

« À partir de là, nous avons développé l’accompagnement à l’innovation, afin d’identifier les problématiques et d’accélérer les projets », précise Yoann Conte. Des liens ont par ailleurs été établis avec le cluster Robotics Place, davantage axé industrie, afin de lui présenter les besoins énormes en robotique dans le bâtiment. « Si nous avons des difficultés de recrutement, c’est en partie en raison de la pénibilité associée aux métiers », indique par exemple le président du cluster. « Nous sommes donc très demandeurs de technologies pour réduire cette pénibilité. » Des contacts existent également avec Digital 113 et, au niveau national, avec le Cusi, pour réfléchir à la cybersécurité dans les bâtiments connectés. Basé à Carcassonne, au sein de la plus vieille cité médiévale d’Europe, entre Toulouse et Montpellier, le cluster veut renforcer sa volonté d’innovation et va pour cela changer de nom et devenir Bâtisseurs de futurs lors du prochain événement le 23 juin prochain. Cette « réunion de chantier », comme sont appelés les événements du cluster en présentiel, suivra un webinaire, ou « retour de chantier » dans leur jargon, où le Cnes sera notamment invité autour de la thématique « Construire autrement ». Pour bâtir les futurs, le cluster construit aussi, dès maintenant, des relations fortes aussi bien au sein du secteur qu’avec les autres filières d’excellence.


*Building Information Modeling (ou Modélisation des informations du bâtiment)

Si nous avons des difficultés de recrutement, c’est en partie en raison de la pénibilité associée aux métiers. Nous sommes donc très demandeurs de technologies pour réduire cette pénibilité. D’où notre rapprochement avec les clusters Robotics Place et Digital 113.

Yoann Conte, président du cluster Bâtiment du futur Occitanie

À retenir :

2018 : Création du cluster régional de l’innovation dans le bâtiment

2020 : Le cluster occitan du bâtiment devient le cluster Bâtisseurs de futurs