Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Le Melice met la CCI à son menu

En 2019, à Montpellier, Marc Felice, qui a déjà vingt ans de métier dans la restauration crée « Le Melice », un restaurant qui fait la part belle aux produits locaux. Une réussite qui l’a amené à étendre sa terrasse d’une part et, d’autre part, à créer en 2023 une autre enseigne à deux pas de son restaurant « historique », avec le soutien de la CCI Hérault.
restaurant le mélice
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 22 janvier 2024

En dépit de la crise sanitaire, Le Mélice a rencontré le succès assez rapidement : 15 salariés, 1,2 M€ de CA en 2023. De fait, Marc Felice a envisagé dès 2021 d’étendre  la surface d’accueil de ses extérieurs de 80 à 130 m2. Pour éviter à ses hôtes les inconvénients de la chaleur autant que des frimas, il a opté pour une terrasse-pergola bioclimatique. « Un investissement de 200.000 € environ, tout compris. Je savais qu’il existait des aides, mais je n’en connaissais pas la nature exacte. J’ai essayé de me débrouiller seul, mais j’ai un peu eu l’impression d’entrer dans un “maquis“. Sur les conseils de proches, j’ai fait appel à la CCI Montpellier. »


De fait, le conseiller de Marc Felice l’oriente vers un Pass Tourisme qui lui permet d’obtenir une aide qu’il juge « conséquente ». Il s’en réjouit et résume : « c’est agréable d’être accompagné. Je vais être clair : la CCI m’a ouvert la porte ».

 

Acquisition d’un deuxième restaurant


En 2023, une opportunité se présente de reprendre un restaurant voisin, le Katfys. Il élabore sur le mode urbain un « pub-street food ». Bien évidemment, il pense investissement : 450.000 € sont nécessaires pour donner à l’établissement le cachet conforme à son projet. Là encore, le montage financier lui donne quelques inquiétudes…

 

« Je suis revenu vers la CCI et mon conseiller m’a aidé à passer entre les gouttes ». En lui permettant notamment d’obtenir un prêt à taux zéro dans le cadre d’un prêt Initiative. A n’en pas douter, Marc Felice connait son métier. Ce second établissement emploie déjà 10 personnes et vient de clore son premier exercice avec un CA de 1 M€. Pour autant, il reconnait que « les différents leviers d’aides sur lesquels on peut compter sont pour moi inextricables.

 

L’appel à un conseiller CCI s’est révélé indispensable tant il est clair que, seul, je me serais perdu ». 

     J’ai essayé de me débrouiller seul. Mal m’en a pris : l’accès aux dispositifs d’aides est compliqué. L’intervention de la CCI m’a ouvert les portes et s’est révélée très efficace.

    Marc Felice, dirigeant du restaurant Le Melice

    À retenir :

    • 2019 création du restaurant « Le Mélice »
    • 15 salariés, 1,2 M€ de CA
    • 200.000 € d’investissement pour une terrasse bioclimatique
    • 2023 : ouverture d’un second restaurant 
    • 450.000 € d’investissement

    A lire également

    Tabac Casa Luque : « La CCI connait les commerçants »

    Depuis 2009, Yannick Loupias est connu pour tenir à Carmaux sous l’enseigne « Casa Luque », un des plus gros bureaux de tabacs de la ville tant il a su le développer et en faire un commerce multiservices : tabac, bien sûr, mais aussi jeux, journaux, vente de produits du terroir, cave à vin et ventes de boissons à consommer sur place ou à emporter. 

    Reprise d'entreprise : Grapho 12 choisit l'avenir avec la CCI Aveyron

    En 2011, Alain Bessette reprend avec un associé, Giovanni Michielin, une imprimerie locale et traditionnelle à Villefranche de Rouergue, créée en 1980. La CCI Aveyron participe à cette reprise - « cela a créé un lien de confiance », fait valoir Alain Bessette qui donne le nom de Grapho 12 à son nouveau projet.