Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Levées de fonds, l’Occitanie performe

En dépit de la crise sanitaire, les levées de fonds ont largement dépassé à la fin du 3e trimestre de 2021 celles réalisées en 2020 : plus de 59 Md€ levés en Europe, dont 8 Md€ en France, représentent 180 % du total investi en 2020. Hors Ile de France (qui rafle 86 % des levées de fonds), l’Occitanie se place en seconde position des régions françaises en totalisant 168 M€, soit 2 % du total national, et troisième au regard du nombre de levées  (29 opérations).
LEVÉES DE FONDS EN 2020  INVESTISSEMENTS PLUS SÉLECTIFS MAIS PLUS IMPORTANTS
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 24 février 2022

In Extenso Innovation Croissance vient de rendre public son baromètre qui étudie les tendances d’investissements en capital-risque, analyse les comportements des acteurs et décrypte les modèles économiques des pépites de la tech sur les marchés français et européens. Premier constat des analystes : « aux dynamiques économiques et technologiques se superposent désormais des préoccupations d’ordre environnemental sanitaire et sociétal (…) qui font bouger les marchés vers une croissance plus responsable et une innovation durable ». En France, 600 opérations pour une collecte de 8 Md€ représentent une augmentation de 13 % des opérations proprement dites, mais, le « ticket moyen » est passé à 14,9 M€ soit une hausse de 95 % au regard de l’année précédente ! Les auteurs du rapport s’étonnent eux-mêmes de cette montée en puissance et relèvent « le poids de plus en plus important des opérations supérieures à 50 M€ (…) qui représentent 7 % des levées en nombre absolu mais concentrent plus de 50 % des montants totaux ». Derrière ces chiffres ascendants se cache cependant une réalité… presque paradoxale, en ce sens que les opérations inférieures à 5 M€ subissent un fort recul de – 20 % sur la période. 


Les investisseurs semblent changer de « cible », indique ce rapport qui signale que les investisseurs délaissent la Deep Tech au profit de la Fintech, d’une part et d’autre part que leurs choix s’orientent désormais « vers des équipes matures, plus expérimentées (…) capables de proposer de fortes ambitions en termes de taille et d’internationalisation ». Enfin, les Climatetech ont le vent en poupe et intéressent de plus en plus les investisseurs qui ont multiplié par 7 leurs apports entre 2016 et 2021.

À retenir :

  • 2e région française pour les montants levés (168 M€, soit 2 % du total national)
  • 3e région française pour le nombre de levées (29 opérations)

Filière aérospatiale : recul en 2020, début de reprise en 2021

Dans le Grand Sud-Ouest, qui rassemble Occitanie et Nouvelle Aquitaine, 1 260 entreprises consacrent tout ou partie de leur activité à la filière aérospatiale. Sur 1 620 sites, ces entreprises emploient 104 300 salariés spécifiquement dédiés à l’industrie aérospatiale. Près des deux tiers de ces emplois, soit 75 600, sont recensés en Occitanie et plus encore dans la zone d’emploi de Toulouse, qui concentre 64 800 salariés hors intérim.

Les emplois verts, une progression contrastée

Les chiffres de l’économie verte (recueillis en 2018) viennent d’être rendus publics par l’Insee. L’économie verte emploie 335 000 personnes en Occitanie, soit 15 % de l’emploi régional. En dix ans, la progression a été de 5,9 %. Un chiffre qui peut être lu de différentes manières.