Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

LOURD’INNOV, SUR LE TERRITOIRE DE L’INNOVATION

Créée en 2012, la société est désormais bien implantée sur le marché hospitalier, où elle propose ses systèmes innovants de transfert aseptique. Accompagnée depuis ses débuts par la CCI des Hautes-Pyrénées, LDI vient de bénéficier d’un financement de 40 000 euros pour asseoir sa structure et renforcer ses fonds propres.
LOURD’INNOV, SUR LE TERRITOIRE DE L’INNOVATION
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Lundi 8 janvier 2018

Dans un pays en pointe sur la sécurisation des circuits de santé, Lourd’Innov a su trouver son marché assez rapidement. Créée par cinq anciens salariés du secteur de la santé et présidée par Cédric Lambert, la société de 6 salariés conçoit et commercialise des systèmes de transfert aseptique. Il s’agit d’équipements permettant par exemple d’extraire des produits dangereux de milieux stériles sans rompre le confinement. En proposant des solutions et des applications innovantes, LDI a séduit le marché hospitalier, qui doit notamment évacuer les déchets engendrés par les reconstitutions de chimiothérapie. Une réussite en partie due à l’aide qu’elle a reçue des institutions et notamment de la CCI territoriale. « La CCI des Hautes-Pyrénées nous suit depuis le début, sur de nombreux aspects, explique le président de Lourd’Innov. En 2013, nous avions déjà bénéficié d’un financement et nous les avons sollicités en 2017 pour asseoir la structure de LDI. Mi-décembre, nous avons signé l’accord pour une aide de 40 000 euros, complétée par Initiative Pyrénées. » Un soutien indispensable pour cette entreprise innovante qui s’est focalisé sur la R&D pendant près de 3 ans afin de proposer des équipements le plus adapté possible aux besoins. « Aujourd’hui, nous avons des clients un peu partout dans le monde. Aussi bien en Europe de l’Ouest qu’aux États-Unis », détaille Cédric Lambert, qui annonce un chiffre d’affaires de 570 000 euros en augmentation de 35 % pour 2017 et vise une progression similaire en 2018.