Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Mobilité intelligente : Totem est sur les rails

Issu du comité de filière VACO –Véhicule Autonome et Connecté en Occitanie–, le nouveau cluster Totem veut regrouper les entreprises régionales des secteurs de l’automobile, du rail et du maritime engagées dans la mobilité intelligente et durable. Sa feuille de route est claire : faire de l’Occitanie le leader des nouvelles mobilités.
Mobilité intelligente : Totem est sur les rails
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mardi 11 mai 2021

Mobilité intelligente : Totem est sur les railsL’Occitanie en a dans le moteur : Thierry Cammal, président de Totem, vice-président de Software Factory et directeur général de Renault Software Labs, en est convaincu. « Entre les projets des grandes métropoles, l’implantation des industriels sur le territoire et la présence des grandes écoles et des universités, la région possède de nombreux atouts pour répondre à l’enjeu mondial des nouvelles mobilités et pour développer une filière intelligente et durable », défend-t-il. Issu du comité de filière VACO, Totem regroupe ainsi les clusters Automotech, Mipyrail et La Grappe Automobile Française. « La fusion de ces trois clusters, auxquels nous avons ajouté une connotation maritime, va nous permettre de mutualiser les coûts de nos activités opérationnelles », assure encore Thierry Cammal.

 

Une écurie de champions

Si l’écurie de Totem compte d’ores et déjà dans ses rangs des grands comptes comme, Renault, Continental ou Actia, ce super cluster a l’ambition de fédérer 150 entreprises régionales pour faciliter les mises en réseaux et trouver de nouveaux clients à l’international. Au-delà de cette ambition « business » affichée, Totem souhaite porter des projets fédérateurs. « Nous travaillons ainsi notamment autour des Car Opérative System afin de développer ici de nouveaux logiciels. Un autre pilier de notre association consiste à faire de l’Occitanie un territoire d’expérimentation pour inciter ainsi les industriels à venir tester leurs véhicules chez nous. Cela passe par le déploiement de sites en routes fermées, ouvertes ou sur voie ferroviaire », poursuit Thierry Cammal. Pour asseoir la filière, Totem œuvre avec les Universités, les Grandes écoles et les Centres des Métiers et des Qualifications. L’objectif ? Définir les grands axes des formations de demain. Et développer ici, les compétences du futur.

    À retenir :
    Totem en 5 objectifs :

    • Fédérer les acteurs de la « Mobilité Intelligente et Durable » en Occitanie
    • Anticiper l’évolution des besoins en compétences et formations
    • Coordonner les actions de la filière sur les thématiques d’Innovation et de Recherche
    • Valoriser la filière et son attractivité
    • Identifier l’Occitanie comme région reconnue en matière d’expérimentations

    Entre les projets des grandes métropoles, l’implantation des industriels sur le territoire et la présence des grandes écoles et des universités, la région possède de nombreux atouts pour répondre à l’enjeu mondial des nouvelles mobilités et pour développer une filière intelligente et durable.

    Thierry Cammal, président du cluster Totem