Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Noix d’Arec : de la mégisserie au e-commerce

Avant que le traitement des cuirs ne s’exile, il y avait jadis des mégissiers et tanneurs dans la Montagne noire. Certains ont poursuivi l’aventure en s’adaptant. De leur métier, il leur reste une haute idée de la qualité. C’est ainsi que, dans le Tarn, partant de Castres, les cuirs « Noix d’Arec » sont devenus une référence pour la maroquinerie et la bagagerie.
noix d'arec
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 10 juillet 2023

« Noix d’Arec », c’est une aventure familiale partie de Mazamet en 1993, avec un mégissier inventif qui, du traitement des peaux passa à la vente d’accessoires en cuir en ouvrant une première boutique à Castres. Depuis 2005, Christel Aizes, la fille du créateur, préside aux destinées de cette « maison », comme on désigne ces institutions où la qualité prédomine sur les modes. Elle a alors pris la tête de 5 magasins et d’une équipe de 10 salariés. Aujourd’hui, elle s’apprête à ouvrir à Toulouse la neuvième enseigne. Elle emploie 27 personnes, et a porté à 2,5 M€ le CA de cette entreprise qu’elle aussi a su faire évoluer : « En 2013, à partir d’un site imaginé par mon frère, je me suis essayée à la vente en ligne, simplement « pour voir ». J’ai été très étonnée », se souvient-elle, « bien qu’artisanal, le site est monté en puissance assez rapidement et j’ai compris qu’il fallait penser ce principe de vente en termes stratégiques pour l’entreprise ».


Présidente de l’Association des commerçants du centre-ville de Castres, Christel Aizes entretient des liens assidus avec la CCI Tarn : « J’ai sollicité une évaluation et, surtout, un complément d’informations à la fois techniques et stratégiques pour le commerce en ligne. J’ai été dirigée vers une formation « Cap sur le digital », et cette orientation s’est révélée très cohérente au regard de mon questionnement et, surtout, très efficiente dans ses résultats », concède-t-elle.


« Aujourd’hui, les ventes en ligne représentent environ 15 % du CA. J’ai invité deux de mes collaborateurs à se former auprès de la CCI Tarn, et un troisième suit actuellement les modules proposés. Les entreprises doivent comprendre que la stratégie commerciale diffère de celle qui s’opère en physique dans les magasins et il est important de se faire aider pour relever au mieux ce genre de défi ».

 

Pari réussi pour « Noix d’Arec », qui a obtenu en 2021, le Mercure d’Or pour l’e-commerce.

 

    Comme pour la vente en magasin, le e-commerce a besoin d’une approche qui ne doit rien à l’improvisation. Au-delà de l’aspect technique, les formations « Cap sur le Digital » de la CCI Tarn aident à réfléchir de façon très personnalisée à ses objectifs et à la meilleure stratégie pour y parvenir. 

    Christel Aizes, directrice des maroquineries Noix d’Arec

    À retenir :

    • 1993, création de l’entreprise ; 2005, Christel Aizes prend les commandes ; 2013, entrée dans le e-commerce
    • 27 salariés, 9 magasins, 2,5 M€ de CA
    • 15 % du CA réalisé en ligne

     

    A lire également

    Oenoprotect et la CCI Aude : un assemblage prometteur

    Œnologues de formation, Xavier Capman et son associé se lancent dans l’aventure entrepreneuriale il y a dix-huit mois en créant Oenoprotect. Un projet dont la maturation est accompagnée par la CCI Aude.

    Mecanic Vallée, un écosystème qui ne demande qu’à embrayer

    Président du cluster Mecanic Vallée depuis juin 2022, Damien Poyard, par ailleurs directeur innovation de Fives Machining, s’est fixé des priorités pour consolider et dynamiser cet écosystème du nord de l’Occitanie. 

    Interview croisée Dominique Faure - Jean-François Rezeau

    Les Assises des Petites Villes de France se sont tenues à Millau les 1er et 2 juin 2023 autour de la thématique « Petites villes, bâtir des ponts pour demain ». Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, faisait partie des ministres intervenant à cet événement. L’occasion, sur un territoire qu’elle connaît bien pour en être originaire et y avoir été élue, notamment consulaire, d’une interview croisée avec Jean-François Rezeau, Président de la CCI Occitanie, présent lui aussi à ces Assises.