Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Optique Pyrénées voit loin avec la CCI

Initialement, Valérie Trocellier travaillait dans l’industrie pharmaceutique. Son parcours l’amène à s’intéresser aux produits ophtalmologiques. Était-ce un signe ? Toujours est-il que, voulant vivre une aventure plus personnelle elle acquiert, en 2017, son premier magasin d’optique. Bien vu : elle se prépare aujourd’hui à l’ouverture de sa troisième boutique à l’enseigne « Optique Pyrénées ».
VR48-optique-vignette
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Vendredi 10 juin 2022

« Quand je me suis lancée, j’ai eu l’idée d’installer mes magasins d’optique à proximité des centres médicaux où, bien sûr, il y avait un cabinet d’ophtalmologie », indique-t-elle en précisant : « c’est une stratégie ». C’est ainsi, à la faveur d’une opportunité qu’Optique Pyrénées-Lannemezan voit le jour en 2017. Son pari est réussi, parce qu’en 2019, dans l’immédiate périphérie de Tarbes, c’est au tour d’Optique Pyrénées-Bigorre. « Nous étions trois salariés à l’origine, nous sommes aujourd’hui sept. Avec ces deux unités, mon CA a un peu plus que triplé en deux ans ». Entreprenante, la cheffe d’entreprise s’est fixé une feuille de route qui ne doit rien au hasard : « il faut s’informer, se documenter… C’est ainsi, qu’elle découvre que la CCI Tarbes Hautes-Pyrénées propose des formations susceptibles de valoriser son positionnement numérique. « J’ai vu que la CCI proposait une formation susceptible de dynamiser ma communication en ligne. Je me suis renseignée et je n’ai pas été déçue. J’ai été d’autant plus surprise que la formation était prise en charge par l’OPCo ».

 

Cap sur le Digital… et sur Pau !

En 2020, elle souscrit à une formation Cap sur le Digital, à laquelle elle associe deux de ses salariés : « des jeunes qui, déjà, avaient des compétences sur les écrans, ce qui n’est pas mon cas. Le conseiller a fait un diagnostic de l’existant et, surtout, il a établi une feuille de route qui permet aujourd’hui d’envisager un avenir numérique pour l’entreprise. En additionnant les compétences de mes collaborateurs et mon expérience, nous disposons aujourd’hui d’un outil adapté tant il est vrai que la formation ne nous a pas égarés en généralités, elle s’est révélée particulièrement ciblée sur les besoins de l’entreprise stricto sensu. Voire, on peut considérer qu’elle se poursuit, si besoin, car dès qu’une question se pose, on peut toujours appeler la CCI pour obtenir une réponse ».

Valérie Trocellier dit avoir fait cette démarche pour « aller de l’avant ». On la croit : Optique Pyrénées s’apprête à ouvrir une nouvelle boutique dans le courant du premier semestre 2023, à Pau cette fois.

    L’audit de la CCI a tracé une feuille de route, cette formation à laquelle j’ai pu associer mes collaborateurs, m’a permis de doter l’entreprise d’un véritable outil.

    Valérie Trocellier, créatrice et directrice d’Optique Pyrénées

      À retenir :

      • 2 017 création du premier magasin « Optique Pyrénées »
      • 2 019 deuxième boutique, troisième enseigne au premier semestre 2023
      • 7 salariés
      • + 300 % de CA sur quatre ans