Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Reprise d'entreprise : Grapho 12 choisit l'avenir avec la CCI Aveyron

En 2011, Alain Bessette reprend avec un associé, Giovanni Michielin, une imprimerie locale et traditionnelle à Villefranche de Rouergue, créée en 1980. La CCI Aveyron participe à cette reprise - « cela a créé un lien de confiance », fait valoir Alain Bessette qui donne le nom de Grapho 12 à son nouveau projet.
grapho 12
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 22 janvier 2024

« Nous avons sans attendre tout mis au pli du numérique », se souvient cet entrepreneur qui fait à la fois tourner les machines et les marchés : « nous sommes restés généralistes, mais nous nous sommes tournés vers les collectivités locales, les entreprises, les administrations, la pub et l’édition », expose-t-il.

 

La stratégie a été payante. L’imprimerie a pu se développer et, avec 20 salariés, Grapho 12 a réalisé en 2023 un CA de 3,5 M€. « L’imprimerie d’aujourd’hui, c’est une évolution permanente », expose le chef d’entreprise qui précise que « pour conquérir les marchés, nos outils doivent pouvoir répondre aux attentes des clients autant qu’aux mutations technologiques et numériques ».

 

De fait, en 2021, Grapho 12 choisit d’opérer une mue étalée sur trois années (2022-2023-2024). Il s’agit à la fois d’étendre les locaux et d’équiper l’imprimerie en nouvelles machines.

 

Avec le regard de la CCI

« Au total, nous investissons 2,5 M€ », indique Alain Bessette qui, « de façon évidente », a sollicité l’accompagnement de la CCI Aveyron. « Au moment de la reprise, nous avions déjà éprouvé leur savoir-faire en matière de montage financier. De plus, en exposant notre projet, nous avons reçu une écoute et des conseils en matière de stratégie. Bénéficier d’un regard et d’un avis extérieur est toujours positif », soutient le chef d’entreprise.

 

De la même façon, il se réjouit du résultat de l’accompagnement financier qu’il avait initialement sollicité : « non seulement ils nous ont aidés à mettre en place le plan de financement, mais nos conseillers ont instruit pour nous des dossiers du type Contrat Croissance et Pass Occitanie qui nous ont permis d’obtenir des subventions à hauteur de 670 000 €, ce qui n’est pas rien. D’autre part, nous avons obtenu un prêt à taux 0 d’environ 1 M€, ce qui n’est pas anodin non plus ».

 

Et de conclure que « pour des patrons de TPE, ce genre d’exercice est à la fois complexe et chronophage. Sans notre conseiller CCI, nous ne serions jamais parvenus à un tel résultat ».

    Quand bien même les petits patrons que nous sommes doivent déjà avoir plusieurs casquettes, nous ne savons pas ni ne parvenons à tout faire. La pluralité des services de la CCI permet de compenser largement nos lacunes.

    Alain Bessette, associé de Grapho 12

    À retenir :

    • 1980 : création de l’imprimerie
    • 2011 : reprise de l’entreprise
    • 20 salariés - 3,5 M€ de CA
    • 2,5 M€ d’investissement sur 3 ans (outils et bâtiment)

    A lire également

    Le Melice met la CCI à son menu

    En 2019, à Montpellier, Marc Felice, qui a déjà vingt ans de métier dans la restauration crée « Le Melice », un restaurant qui fait la part belle aux produits locaux. Une réussite qui l’a amené à étendre sa terrasse d’une part et, d’autre part, à créer en 2023 une autre enseigne à deux pas de son restaurant « historique », avec le soutien de la CCI Hérault.

    Tabac Casa Luque : « La CCI connait les commerçants »

    Depuis 2009, Yannick Loupias est connu pour tenir à Carmaux sous l’enseigne « Casa Luque », un des plus gros bureaux de tabacs de la ville tant il a su le développer et en faire un commerce multiservices : tabac, bien sûr, mais aussi jeux, journaux, vente de produits du terroir, cave à vin et ventes de boissons à consommer sur place ou à emporter.