Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Seral, une reprise sous de bons auspices

Créée en 1946 et classée Entreprise du patrimoine vivant, la Société des Éditions Religieuses et Articles de Lourdes (Seral) est ce qu’il convient d’appeler « une maison », connue bien au-delà de la Cité Mariale. Elle est en effet la seule à fabriquer des confiseries avec de l’eau de Lourdes. Elle diffuse en outre, avec l’agrément du Sanctuaire, des bijoux et autres objets à l’effigie de la Vierge. Elle a changé de propriétaire en 2022 et est accompagnée par la CCI Tarbes Hautes-Pyrénées.
seral
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 20 décembre 2023

Par-devers le caractère sacré qui s’attache à ses productions, la Seral est une entreprise. En 2022, suite à des problèmes de santé, son dirigeant a souhaité en assurer la continuité. Venus du tourisme et de l’industrie du luxe, Adrien Collange et Rachel Marouani en ont pris les rênes en février 2023. « La Seral fabrique sur place plus d’un million de médailles par an et conditionne des confiseries. Ensuite, nous commercialisons des chapelets, des bijoux, des statuettes et effigies. Notre projet visait d’une part à moderniser l’outil de production, et étendre ensuite notre réseau de diffusion, notamment à l’exportation », fait valoir Adrien Collange.

 

Avant la reprise, en 2022, la Seral alignait un CA de 930 000 € réalisé avec 12 salariés. Pour leur premier exercice, les deux associés l’ont porté à 1,60 M€ en 2023 et emploient désormais 23 personnes. « Nous avons investi environ 200 000 € dans de nouvelles machines qui nous permettent de nous adapter sans délai à la demande. En outre, nous avons exploré de nouveaux marchés, développé notre diffusion pour la rendre plus réactive, plus performante, et développons les exportations, vers les États-Unis, le Japon, l’Australie et, bien sûr, le marché européen ».

 

La CCI, un rôle de facilitateur


« La CCI Tarbes Hautes-Pyrénées est à nos côtés dans ce projet global, nous la considérons comme un partenaire », poursuit Adrien Collange qui ajoute : « d’entrée de jeu, la CCI a joué un rôle de facilitateur. D’abord en ce qui concerne le montage financier et ensuite quand il s’est agi de trouver des fournisseurs. Son intervention, c’est certain, nous a permis de gagner un temps précieux ».
Les deux repreneurs ont des ambitions. « Embaucher 6 ou 7 salariés supplémentaires pour 2024, porter notre CA à hauteur de 2,2 M€, augmenter notre présence à l’export et réfléchir à notre empreinte environnementale. Pour tous ces projets, la CCI des Hautes Pyrénées sera à nos côtés, c’est certain. »

    La CCI, c’est un point ressource, du réseau mis à disposition des adhérents et ce, en de multiples domaines. Quel que soit le projet que nous soumettons, elle délègue la bonne personne pour nous mettre en lien avec le bon interlocuteur.

    Adrien Colange, repreneur et dirigeant de Seral

    À retenir :

    • 2023 : reprise de la SERAL
    • + 58 % de CA (à 1,60 M€) pour le 1er exercice - 11 emplois créés
    • 200 000 € investis en équipements

     

    A lire également

    Le Club ETI Occitanie se renforce

    On entend souvent parler des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) à travers une comparaison entre la France et l’Allemagne. Notre pays en compte 5 500 quand notre voisin en recense plus du double (12 500). Pour les économistes, cet écart explique à lui seul une large part de la différence de puissance et d’influence de nos économies respectives. Le Club ETI Occitanie entend s’attaquer au sujet.

    La grandeur retrouvée du Domaine de Camboyer

    Cette bâtisse du XVIIe siècle bâtie aux portes du Lauragais audois menaçait de s’endormir dans un lit de ronces. Il a fallu le regard d’Isabelle Darmau, la nouvelle dirigeante, pour que, avec le soutien de la CCI Aude, elle redevienne une demeure, fièrement campée dans un parc de 9 ha. Sous la houlette de cette femme venue de la finance, le Domaine de Camboyer opère une mue qui doit conduire, au début de l’été prochain, à l’ouverture d’un hôtel 4 étoiles.

    Services à la personne, un secteur en tension

    Ils sont 100 000 en Occitanie -soit un salarié sur vingt- à exercer un métier de « services à la personne », nous dit l’Insee, qui vient de rendre publique une étude en ce sens, basée sur des données recueillies en 2019, faute d’en avoir de plus récentes.

    « L’Eau, une chance pour l’Occitanie ! »

    Le Ceser Occitanie est à l’initiative du Colloque « L’Eau, une chance pour l’Occitanie ! » qui s’est tenue à Narbonne le 6 décembre et dont la CCI Occitanie était partenaire. Au programme de ces échanges, les défis de l’Occitanie relatifs au stockage, au recyclage, à la captation et à la distribution de l’eau à court, moyen et long termes. Jean-Louis Chauzy, Président du Ceser Occitanie, et Jean-François Rezeau, Président de la CCI Occitanie, croisent leur vision et leur analyse de cette thématique structurante pour l’avenir de notre territoire.