Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Totem, la mobilité intelligente et durable en Occitanie

Créé en 2021, le cluster Totem réunit à ce jour 162 membres des secteurs de l'automobile, du ferroviaire et du maritime. Présidé par Thierry Cammal, directeur de Renault Software Labs, il a vocation à fédérer les acteurs locaux pour faire prospérer les filières de la mobilité intelligente en Occitanie.
totem
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 19 octobre 2023

En 2021, Thierry Cammal, directeur de Renault Software Labs, prend pour mission de réunifier les acteurs économiques des transports automobiles, ferroviaires et maritimes de la région. De là naît le cluster Totem, pour Transport d’Occitanie terrestre et maritime, soutenu par les collectivités locales et l’État.

Deux ans plus tard, le groupement compte 162 membres, parmi lesquels des poids lourds de l'industrie tels qu'Alstom, Continental ou Renault ainsi qu’une multitude de petites et moyennes entreprises. « En octobre 2023, Totem touche 50 000 emplois en Occitanie, dont 65 % au sein des TPE et PME », précise Thierry Cammal. L’objectif est simple, fédérer les acteurs économiques de la région, entreprises, organismes de formations et collectivités pour stimuler le business.

 

Intimement connecté avec le campus d’excellence toulousain des transports du futur, installé à Francazal, Totem a pour ambition d’être la référence des mobilités intelligentes en Occitanie et le promoteur de ses savoir-faire. Le cluster se positionne aussi comme l’interlocuteur principal des filières industrielles qu’il adresse, en étant le contact privilégié sur la plateforme automobile PFA et le représentant local de la FIF (Fédération des industries ferroviaires) et du Gican (Groupement des industries de construction et activités navales).

 

Business, innovation, performance et formation


Les missions s’articulent autour de quatre grands axes : business, innovation, performance industrielle, emploi et formation.
Sur le volet économique, « le cluster donne de la visibilité à la filière et du poids aux petites entreprises. Via des rencontres avec les grands donneurs d'ordres comme la SNCF ou Alstom, il leur permet de se positionner sur les marchés nationaux. On chasse les affaires en meute », souligne Thierry Cammal.
Côté Innovation, Totem propose et présente des expérimentations qui intègrent l'écosystème local dans les programmes nationaux, permettant à certains de ses membres d’obtenir des aides et des financements de la filière.
Sur l’aspect performance Industrielle, « nous travaillons beaucoup sur les sujets de la compétitivité, de l’usine du futur et des évolutions comme la robotisation, la digitalisation, l’intelligence artificielle ainsi que la RSE et la durabilité » explique Thierry Cammal.

 

Une réelle approche clustering


Enfin, le groupement facilite la collaboration entre les entreprises et les établissements de formation pour répondre aux évolutions constantes des métiers, notamment ceux de l’automobile et du ferroviaire. « Quand on pense voiture, on pense mécanique. Pourtant, aujourd’hui on est plutôt sur du software », explique le président, expert sur le sujet. Initié par le cluster, un projet d’école ferroviaire pourrait voir le jour en 2024.
À l’avenir, Thierry Cammal souhaite voir Totem poursuivre son développement en fidélisant ses membres et sans tomber dans « la course aux adhérents ».

« L’orientation du cluster a toujours été d’aider les petits avec un engagement simple, que ceux qui contribuent, récoltent », appuie-t-il.

    L’orientation du cluster a toujours été d’aider les petits avec un engagement simple, que ceux qui contribuent, récoltent.

    Thierry Cammal, président du cluster Totem et directeur de Renault Software Labs

    À retenir :

    • Création en 2021
    • 162 membres des secteurs de l'automobile, du ferroviaire et du maritime
    • 50 000 emplois en Occitanie, dont 65 % au sein des TPE et PME

     

     

    A lire également

    Emploi en Occitanie, concentration autour des zones urbaines

    Avec 2 298 743 emplois (salariés et non salariés) estimés lors du recensement de 2020, l’Occitanie concentre 8,7 % des emplois de France métropolitaine et se situe à la quatrième place dans la hiérarchie des régions.

    Whisky Twelve, des satellites aux alambics

    Il regardait vers les étoiles, il est revenu sur sa terre. Avec sur son CV une carrière d’ingénieur de haut niveau dans le spatial (il a longtemps été président du club « Galaxie »), Christian Bec renoue avec sa part d’Aveyron : l’Aubrac. Près de Laguiole, il compose un whisky de talent, déjà reconnu et primé. Au départ, en 2014, il parlait de « passion » et aujourd’hui d’une marque, « Whisky Twelve », devenu une entreprise accompagnée par la CCI Aveyron.