Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Zoom sur l'emploi des cadres en Occitanie

L’Occitanie sort de son cadre Jean-Sébastien Fiorenzo, le Délégué régional de l’APEC Occitanie ne s’embarrasse pas de formules pour signaler que le confinement a eu un fort impact sur les recrutements : « Après plusieurs années dynamiques en termes d’emploi-cadres, la région est confrontée à un recul conséquent en 2020. » Et il est vrai que, avec 11 210 embauches effectuées, l’année 2020 enregistre un recul de 29 % au regard de l’année précédente.
Zoom sur l'emploi des cadres en Occitanie
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mardi 18 mai 2021

Zoom sur l'emploi des cadres en OccitanieAu vu de l’analyse réalisée sur la base de chiffres recueillis auprès de 632 entreprises du secteur privé, notre région a été assez significativement pénalisée. La chute des recrutements y est supérieure de 10 points à celle observée au niveau national (-19 %). Voire, si en chiffres absolus, la région Île de France enregistre le plus fort déficit (-108 000), le déficit statistique s’établit à -19 %. Avec - 29 %, l’Occitanie est à cet égard la plus impactée des régions françaises. À cela, répond l’analyse très claire de Jean-Sébastien Fiorenzo : « la filière aéronautique ainsi que ses nombreux sous-traitants ont été particulièrement fragilisés par la crise sanitaire. Cela explique principalement la contraction des recrutements de cadres ». Ce sont les jeunes diplômés qui ont massivement pâti de ce coup de frein. En Occitanie, en décembre 2020, les offres ouvertes aux cadres ayant moins d’un an d’expérience ont chuté de -38 % et, relève l’APEC, « 1 diplômé sur 4 de la promotion 2019 reste en recherche d’emploi en janvier 2021 » . De la même façon, les créations de nouveaux postes ont été drastiquement réduites : - 50 % par rapport à 2019, que les démissions et départs en retraite (-20 %) n’ont pu compenser. Géographiquement, les recrutements se sont concentrés sur la zone d’emploi de Toulouse, (51 % des recrutements effectués), et Montpellier (20 %). Pour 2021, les entreprises régionales prévoient de recruter 11 060 cadres, ce qui porte la marque d’une stabilité au regard de l’année qui vient de s’écouler, mais reste en deçà des niveaux de 2019. Concernant les secteurs d’activité qui recrutent, les prévisions indiquent que l’industrie et les services seront en première ligne pour l’année qui vient (avec respectivement 18 et 72 % des recrutements prévus). On relève cependant dans ce rapport une note positive. L’APEC signale en effet que 47 % des entreprises déclarent rechercher pour 2021 des cadres de moins de 5 ans d’expérience. « Un signe encourageant », soulignent les auteurs du rapport. Toutefois, dans son commentaire, Jean-Sébastien Fiorenzo déplore et prévient : « en termes d’emplois-cadres, la région ne devrait pas renouer avec la croissance dès 2021 ».

    À retenir :

    • 11 210 cadres recrutés en 2020 en Occitanie
    • -29 % par rapport à 2019 (-19 % en France métropolitaine
    • -38 % pour les cadres de moins de 5 ans d’expérience en 2020
    • 47 % des entreprises souhaitent recruter de jeunes cadres en 2021

    Après plusieurs années dynamiques en termes d’emploi cadre, la région Occitanie est confrontée à un recul conséquent de ses recrutements de cadres, avec seulement 11 210 embauches enregistrées en 2020 (-29 % sur un an).

    Jean-Sébastien Fiorenzo, Délégué Régional Direction Régionale Apec Occitanie