Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Zoom sur l’innovation en Occitanie en 2020

Avec 807 demandes de brevets publiés à l’INPI (Institut national de la protection industrielle), l’Occitanie monte sur la troisième marche du podium des régions françaises ayant déposé le plus de brevets en 2020. Sans surprise, ce sont les entreprises qui portent l’image de l’excellence industrielle de la région, qui déposent le plus de brevets. Les Universités appuient ce classement.
VD-ZoomInnovation-vignette
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mercredi 22 septembre 2021

L’Occitanie sur le podium national de l’innovation

Eu égard au décalage entre dépôt et publication des brevets, l’édition 2020 du palmarès des déposants de brevets en France n’inclut pas la période de crise sanitaire que nous traversons. Toutefois, ce classement reste un indicateur sur le dynamisme de la recherche dans les entreprises et les universités. Si elle occupe le troisième rang national, en termes de publication de brevets, notre région représente 6,2 % de l’ensemble des publications nationales, loin derrière l’Île de France et ses 61,6 %, ceci s’explique par le fait que le siège de la plupart des grandes entreprises s’y trouve domicilié. Ce sont précisément les grandes entreprises qui déposent le plus de brevets. « Le dernier palmarès des demandes de brevets publiées en 2020 de l’INPI illustre le dynamisme de la région Occitanie en termes d’innovation. Derrière le groupe Airbus, phare de l’activité régionale, se développe également tout un tissu de PME et de start-ups innovantes qui valorisent leurs innovations par la protection de leur propriété intellectuelle et le dépôt de brevets. Elles sont accompagnées dans leurs stratégies de propriété intellectuelle par les spécialistes à disposition au sein de la Délégation Occitanie de l’INPI, en collaboration avec ses partenaires, la CCI Occitanie ou l’Agence régionale Ad’Occ » détaille Nam Ngo Thien, délégué régional Inpi Occitanie Pyrénées Méditerranée. L’INPI a établi un « Top 50 » des entreprises et universités, toutes tailles et tous secteurs d’activité confondus. À cet égard, avec 337 brevets publiés, Airbus occupe le 7e rang national. Safran et Thalès (respectivement 2e et 9e) -sont référencés à Paris, eu égard à la domiciliation de leur siège social. Il est à noter que l’INPI a également établi un classement des entreprises ayant déposé des brevets dits « prioritaires », de statut international, et Airbus y occupe la 3e place (pour 2019). On relève par ailleurs qu’au classement des entreprises de taille intermédiaire (ETI) Latécoère se maintient à la 9e place, avec 15 brevets publiés. En ce qui concerne le « Top 10 » national des PME, Fogale Nanotech (Nîmes), s’installe à la 9e place avec 9 brevets déposés. En revanche, aucune université régionale n’entre dans le classement national des 50 premiers déposants de brevets. Quand on se penche sur le classement régional, sans surprise Airbus arrive en tête, suivi par le groupe Continental (136 brevets). Toulouse III Paul Sabatier se trouve en 6e position, avec 15 demandes de brevets.

Le dernier palmarès des demandes de brevets publiées en 2020 de l’INPI illustre le dynamisme de la région Occitanie en termes d’innovation. Derrière le groupe Airbus, phare de l’activité régionale, se développe également tout un tissu de PME et de start-ups innovantes qui valorisent leurs innovations par la protection de leur propriété intellectuelle et le dépôt de brevets.

Nam Ngo Thien, délégué régional Inpi Occitanie Pyrénées Méditerranée

À retenir :

  • 3e région française en nombre de brevets déposés en 2020
  • 807 brevets déposés par les entreprises et acteurs de l’innovation d’Occitanie
  • 7e rang national pour Airbus avec 337 brevets publiés
  • 14 664 demandes de brevets publiés à l’INPI en France en 2020