Menu

Voccitanie Rezo
Fermer le menu

ECP, le monsieur propre de l’industrie

L’entreprise montpelliéraine est spécialisée dans le nettoyage de précision. Son rôle : nettoyer et conditionner des implants médicaux, des pièces dédiées à l’industrie microélectronique ou encore des contenants pharmaceutiques.

Il y a, c’est bien connu, la lessive qui lave plus blanc que blanc. Il y a aussi, c’est moins courant, l’industrie qui lave plus propre que propre. La société montpelliéraine ECP propose un service de “nettoyage de précision ultra-propre”, en salle blanche pour le compte d’autres industries. “Nous nettoyons et conditionnons, en sortie d’usinage, des pièces qui peuvent être des implants médicaux, des éléments microélectroniques, ou encore des contenants liquides dédiés à l’industrie pharmaceutiques. Une fois cette mission effectuée, nous expédions la marchandise vers des professionnels de la stérilisation”, détaille Olivier Prioux, le directeur général d’ECP. Depuis peu, l’entreprise, qui emploie quelque 85 salariés pour un chiffre d’affaires de 8,50 M€, est devenue indépendante après sa cession, par le groupe Entegris, au capital-risqueur InnovaFonds, spécialisé dans l’investissement industriel de pointe, et au management de cette société créée en 1996. Objectif du fonds : “amener ECP à doubler de taille.” Parce que l’entreprise est amenée à consommer beaucoup d’eau, elle a sollicité les services de la CCI de l’Hérault pour l’aider à constituer des dossiers auprès de l’Agence de l’eau. Le but : obtenir des financements dans le cadre d’investissement sur des machines lui permettant d’être moins gourmande en la matière. “Nous avons ainsi pu obtenir une subvention de l’ordre de 90 000 euros nous permettant d’investir dans une nouvelle unité de nettoyage”, précise Olivier Prioux. “Par ailleurs, notre responsable maintenance a suivi une formation sur l’énergie* auprès de la CCI”, complète-t-il. Aujourd’hui, ECP, qui réalise 20 % de son chiffre d’affaires hors de France, a créé une nouvelle unité de nettoyage à Moirans, en périphérie de Grenoble (Isère). C’est en effet là que se trouvent de nombreux donneurs d’ordre dans le secteur industriel du semi-conducteur (ST Microelectronics, CEA Leti…). Elle prévoit d’y embaucher 10 personnes supplémentaires en plus des 5 déjà en poste sur site.

*Cette formation Manager énergie dure 3 jours. Elle est renouvelée tous les ans au mois de novembre.

 

À retenir :

  • 1996 : Date de création d’ECP au sein de SNEF Telecom
  • 2004 : La société est vendue à l’Américain Entegris
  • 2018 : ECP est de nouveau cédée. InnovaFonds et le management en prennent le contrôle
  • 85 : Le nombre de salariés
  • 8,50 M€ : Le chiffre d’affaires 2018

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter