Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Hébergements touristiques : l’Occitanie développe ses capacités

Son caractère méridional, son ensoleillement, la variété des paysages autant que sa richesse patrimoniale font de l’Occitanie la troisième destination touristique en France. En 2018, notre région a accueilli 30 millions de visiteurs, qui ont passé dans nos départements quelque 186 millions de nuitées dans les hébergements à caractère touristique tels que les hôtels, les campings, villages de vacances, résidences de tourisme…

Créé par la CCI régionale, via le réseau des CCI départementales, l’Observatoire économique (OBSéco) a collecté les chiffres inhérents aux hébergements touristiques marchands, pour procéder à un état des lieux. Avec 1 940 hôtels et 62 567 chambres, la région Occitanie occupe le quatrième rang des régions de France métropolitaine (11 % des hôtels et près de 10 % du nombre de chambres). Toutefois, derrière ce chiffre absolu se cachent de fortes disparités départementales. Ainsi le département des Hautes-Pyrénées concentre 13,8 % des hôtels de la région Occitanie et 20,9 % de la capacité d’accueil, eu égard à la présence de Lourdes. L’Hérault arrive en seconde position avec 17,4 % de la capacité d’accueil hôtelière (notamment à Montpellier et la zone littorale) et la Haute-Garonne en troisième position avec 16,7 % (essentiellement à Toulouse). Durant la décennie précédente, l’hôtellerie de plein air (camping, mobile-homes…) a connu une véritable mutation. Avec 1 416 campings et 161 293 emplacements, l’Occitanie occupe la première place dans le classement des régions de France métropolitaine si l’on considère le nombre d’établissements (17 %) ou le second rang si l’on considère la capacité d’accueil (près de 18 %). La mutation a également été qualitative puisque 288 campings ont entre quatre et cinq étoiles (soit 20,3 % de l’ensemble) et concentrent près de 46,7 % des emplacements (contre 37,8 % en moyenne nationale). Là encore, l’OBSéco relève des disparités départementales : sans surprise, c’est sur la zone littorale (Hérault, Gard, Aude et Pyrénées-Orientales) que se concentrent plus de 70 % de la capacité d’accueil régionale. Par ailleurs, avec 204 établissements et 45 000 places, les villages de vacances représentent pour leur part 31,1 % du nombre total de lits (27,5 % à l’échelle nationale). Derrière ces chiffres, les auteurs du rapport relèvent que les hébergements marchands constituent la partie la plus visible. Mais l’hébergement « chez l’habitant » (famille et amis) compte pour une part non négligeable, tout comme les résidences secondaires qui, en Occitanie sont estimées à 543 779, concentrant 16,4 % du parc de résidences secondaires de France. Enfin, cette évaluation n’omet pas non plus de signaler que le marché « de particulier à particulier » est en plein développement (AirBnB, Le Bon Coin…) et échappe encore à la statistique. Le phénomène prend une telle ampleur que l’OBSéco plaide pour « une adaptation des structures existantes aux exigences de la clientèle, la mise en place de services et processus de régulation ».

 

À retenir :

  • 186 millions de nuitées touristiques en Occitanie en 2018
  • Avec 1 416 campings et 161 293 emplacements, l’Occitanie est la 1re région de France pour l’hôtellerie de plein air
  • Avec 1 940 hôtels et 62 567 chambres, l’Occitanie est la 4e région pour l’hôtellerie traditionnelle
  • 543 779 résidences secondaires recensées (1er parc français)

 

Publié le 28 septembre 2020

 

Twitter