Menu

Fermer le menu

La SEM Munoz, une mécanique de précision

Il a parcouru la terre en tous sens, sans pour autant ne jamais s’éloigner de sa Catalogne. Chargé de développement commercial pour une (très) grande entreprise, Olivier Cases est resté attaché à l’idée de voir le Canigou tous les matins. À l’aube de la quarantaine il a choisi Pia, dans la périphérie immédiate de Perpignan, pour poser ses valises sans pour autant renoncer à sa volonté d’entreprendre.

En 2016, il se rapproche de la CCI Pyrénées-Orientales, en quête d’une activité à reprendre dans un domaine qui ne lui serait pas tout à fait étranger. Comme il a déjà fait beaucoup de choses et cumulé pas mal de compétences, la tâche ne s’annonce pas parmi les plus ardues : « je connais l’importance du réseau dans le travail, et dans une région, le premier réseau, c’est la CCI. » De fait, on le met en contact avec le créateur d’une PME spécialisée dans la mécanique de précision, lequel souhaite prendre sa retraite. C’est ainsi que depuis 2017, Olivier Cases préside aux destinées de la SEM Munoz, qui a pignon sur rue depuis 1980. Son talent de négociateur fait le reste, pour fidéliser d’une part et développer ensuite une clientèle susceptible d’avoir recours au savoir-faire de l’entreprise (hélicoptères, armement…). L’entreprise emploie 16 salariés et réalise un CA d’environ 1 M€ annuel. Se considérant encore comme un « nouveau venu » au sein de la SEM Munoz, Olivier Cases entend perfectionner l’outil de travail pour le rendre plus performant et, au passage, moins coûteux. Membre du club d’investisseurs Pyrénées-Roussillon Investissement (PRI), animé par la CCI Pyrénées-Orientales, il apprend qu’il a la possibilité de faire réaliser un bilan énergétique au terme duquel il peut bénéficier d’une dotation. À l’issue de l’audit, la SEM Munoz a repensé l’éclairage des postes de travail, désormais dotés de LED : « la CCI nous a permis d’acquérir ce nouveau mode d’éclairage qui permet non seulement un meilleur confort de travail, mais induit également des économies sur la facture énergétique ». Pour lui, la CCI Pyrénées-Orientales est « un partenaire nécessaire » : « quand un organisme consulaire propose des solutions allant dans le sens d’un projet, il ne faut pas passer à côté puisque c’est précisément le but de leur intention : aider les entreprises ».

Les CCI sont des articulations entre le milieu parfois cloisonné des entreprises, et l’information nécessaire à ces mêmes entreprises. La circulation active des informations permet aux chefs d’entreprise de trouver des opportunités et des solutions, c’est un rôle fondamental - Olivier Cases, PDG de SEM Munoz

À retenir :

  • 2017 : reprise de l’entreprise
  • 16 salariés
  • 1 M€ de CA

 

Publié le 10 mars 2020

 

En complément

Twitter