Menu

Voccitanie Rezo
Fermer le menu

L’international, une destination ET une formation

En battant des records de participation, l’édition 2018 de Forum Destination International (FDI) a confirmé l’attente des entreprises d’Occitanie qui souhaitent se développer sur les marchés étrangers et sont en recherche d’informations et de conseils. Ce succès en cache d’autres, comme celui des missions organisées, elles aussi, par la CCI Occitanie qui emmènent des apprentis à la découverte d’autres cultures et d’autres marchés de l’emploi. Un sujet qui ne fait qu’un pour Alain Di Crescenzo, Président de la CCI Occitanie.

Aéronautique, spatial, viticulture, agroalimentaire… : l’Occitanie est, on le sait, l’une des vitrines de l’économie française en Europe et dans le monde. Notre région possède d’ailleurs le 1er solde commercial des régions françaises avec 4,6 milliards d’euros. « Et pourtant, l’Occitanie ne se classe qu’au 7e rang français par le nombre d’entreprises exportatrices dont 70 % de TPE, 28 % de PME et 2 % d'ETI et Grands Groupes qui représentent la très grande majorité des flux. Même si le secteur aéronautique pèse plus de 70 % des exportations, que serait notre solde si plus d’entreprises de notre territoire osaient l’international et exportaient leur talent ? » s’interroge Alain Di Crescenzo avec enthousiasme avant de revenir sur le succès du Forum Destination International, organisé pour la première fois à Montpellier, et sur la constitution prometteuse de la Team Export Occitanie. « Près de 600 visiteurs ont été accueillis et 252 rendez-vous organisés avec des experts de plus de 30 pays. Outre les pays toujours prisés que sont les États-Unis, la Chine et les pays du Moyen-Orient, un intérêt particulier a été porté, cette année, aux pays d’Afrique subsaharienne. »

 

La Team Export Occitanie

« Ce Forum a, également, été l’occasion d’annoncer l’engagement de la CCI Occitanie aux côtés de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, de Business France, d’AD’OCC et de BPIfrance dans la constitution de la Team Export Occitanie. Celle-ci est la déclinaison régionale de la Team France Export, qui fait déjà l’objet d’une convention entre Business France et le réseau des CCI. L’objectif est de donner une meilleure lisibilité aux acteurs désormais rassemblés, organisés et unis dans l’action et de faciliter l’accès au parcours de l’international via un dispositif unique. Notre ambition est claire : être efficace et créer un véritable hub régional de l’international dédié aux entreprises. Les chefs d’entreprise que sont les membres du réseau des CCI ont un rôle tout particulier à jouer dans ce collectif en apportant leur vision, leur pratique, leurs réflexes, leurs contacts… »

 

Quand le CFA Sud Formation forme aussi à l’international

Le CFA Sud Formation est le seul CFA régional qui existe en France. Il regroupe l’ensemble des 14 CFA de son territoire. « Cela va clairement dans le sens de l’efficacité ! Sud Formation offre, aux jeunes comme aux entreprises, un dispositif complet de formation assurant qualité, proximité et performance, à travers une pédagogie innovante et harmonisée » explique Alain Di Crescenzo. En misant sur l’alternance, CCI Sud Formation assure l’insertion professionnelle des jeunes, puisque 85 % de ses alternants sont embauchés dans les 3 mois qui suivent l’obtention du diplôme. Ce chiffre démontre l’adéquation de notre offre de formation avec le marché de l’emploi et les besoins des entreprises. D’où l’idée de renforcer encore l’opérationnalité de cette voie en donnant à ces jeunes une première expérience à l’international. « Cette mobilité implique à la fois nos apprentis et nos formateurs et fait partie d’un projet qui consiste à développer l’ouverture de nos établissements vers l’international et à favoriser l’innovation dans nos méthodes d’enseignement. Si nous voulons qu’un apprenti boulanger ou cuisinier ose un jour aller travailler à l’étranger – et pourquoi pas y créer son activité — dans un pays où sa spécialité est recherchée, il est essentiel de poser les premiers jalons avec lui et pour lui. C’est ce que nous avons fait cette année avec notre mission au Japon mais aussi à travers un jumelage avec la Roumanie. Ce type d’expérience permet aux jeunes d’aller au-delà des programmes scolaires et de vivre des expériences professionnelles dans un autre cadre pour développer leur compréhension interculturelle et leurs compétences professionnelles. 2019 verra le nombre de ses programmes se développer car nous sommes convaincus que cela renforce l’employabilité de nos jeunes en même temps que leur capacité à se projeter dans un monde d’opportunités et pourquoi pas celle de la création d’entreprise exportatrice ? » conclut le Président de la CCI Occitanie.

 

À l’origine de nombreuses actions destinées à accompagner nos entreprises vers l’international, nous préparons aussi l’avenir en amenant nos apprentis, les talents - et peut-être entrepreneurs - de demain à la découverte d’autres pays. L’international est une langue à apprendre le plus jeune possible. Alain Di Crescenzo, 1er Vice-Président de CCI France et Président de la CCI Occitanie

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter

  • 1ere journée de la délégation Occitane sous la bannière de l' au Salon du Bourget pour 1 semaine de… https://t.co/32fMfYs8hb Il y a 14 heures 26 min
  • En , 1ere région thermale de France, le tourisme de cure est en pleine expansion ! 👳‍♀️👳‍♂️ Pour accompag… https://t.co/0RS8oVbo9U Il y a 15 heures 18 min