Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Maraîchage et horticulture : des filières solides et rentables

En dépit de la proximité de l’Espagne, mais grâce à un climat adapté à la précocité des productions qu’exigent ces marchés, la région Occitanie -première région agricole française- se classe 4e région maraîchère et 6e région horticole de France. Filières à forte valeur ajoutée, maraichage et horticulture ont un poids économique important en Occitanie même si ces spécialités ne concernent qu’un peu plus de 7 % des exploitations.

Ainsi, le maraîchage mobilise environ 3 545 exploitations, dont 1041 sont exclusivement spécialisées dans les productions de légumes. 16 % des 33.000 ha cultivés sont en bio, et le chiffre d’affaires de la filière maraîchage a atteint 260 M€ en 2017 (dont 61 M€ à l’export). Dans notre région, le produit moyen par hectare maraîcher en 2018 était un peu supérieur à 25.000 €. Un bon chiffre mais en recul cependant par rapport à 2017 eu égard à la baisse de la consommation des ménages, d’une part, et à une hausse des charges de structure (salariat, notamment) d’autre part.

En revanche, les activités « horticulture-pépinière » concernent 981 exploitations qui s’y consacrent « de façon significative », dont 734 exclusivement, pour un chiffre d’affaires de 140 M€ (dont 10,8 à l’export) et 525 ha cultivés. Productions en hausse, charges stables depuis 2016, taux d’endettement relativement faible (moins de 40 %) : la plupart des exploitations affichent une bonne santé et ce en dépit d’un léger fléchissement global du résultat courant sur la période 2017-2018 dû à la hausse du carburant et des semences, et au recul de la consommation notamment.

Ces chiffres ont été recueillis et analysés au terme d’une étude « Agriscopie » réalisée conjointement par la Chambre d’Agriculture d’Occitanie et Cerfrance Occitanie et publiée début juillet 2019. On ne manque pas de relever que les auteurs du rapport soulignent l’importance croissante en Occitanie de la culture des « Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales » (PPAM), essentiellement issues de l’agriculture biologique. Les surfaces cultivées ont fait l’objet d’une « envolée spectaculaire », selon Agriscopie qui note une augmentation de plus de 80 % des surfaces cultivées sur la période 2010-2017 (avec 1 300 ha aujourd’hui). Gard et Gers se montrent parmi les départements les plus performants sur cette « niche » culturale à forte valeur ajoutée et en plein essor.

 

À retenir :

  • 33.000 ha, dont 16 % en bio, sont consacrés au maraîchage en Occitanie
  • 3545 exploitations font du maraîchage, 981 de l’horticulture-pépinière
  • Hausse de 80 % des surfaces consacrées aux Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (PPAM) sur la période 2010-2017

 

Twitter