Menu

Voccitanie Rezo
Fermer le menu

Un Beaulieu avec le soutien de la CCI 32

Permettre à un couple d’hôteliers d’accéder à des fonds européens Feder pour conserver toute son ambition qualitative à leur projet, c’est ce qu’a fait la CCI Gers. Cet accompagnement a permis à l’établissement et à ses dirigeants de gagner un temps précieux dans sa montée en puissance.

Sébastien Cailleau l’affirme sans ambages : « sans le soutien de la CCI 32, nous aurions dû revoir nos prétentions à la baisse et notre établissement n’aurait pas eu le standing dont nous rêvions ». En permettant à Karen et Sébastien Cailleau d’accéder à des fonds Feder (Fonds Européens de Développement Régional) dès leur installation, en 2011, la CCI Gers a contribué à la réalisation du projet de ce couple qui envisageait de créer un établissement alliant hôtellerie et restauration de qualité tout en offrant une grande capacité d’accueil. « Sans cet accompagnement, nous n’y serions jamais parvenus ou, pour le moins, la montée en puissance aurait été beaucoup plus longue et sans doute plus complexe », reconnaît Sébastien Cailleau. Son Domaine de Beaulieu, à Auch, propose aujourd’hui 20 chambres, une restauration de qualité et des salles en mesure d’accueillir banquets et séminaires.

Pour ce jeune chef d’entreprise, l’accès aux aides et subventions est un maquis « chronophage ». Les compétences des conseillers de la CCI lui ont permis, et lui permettent encore, de gagner un temps précieux et, surtout, l’informent des potentialités ouvertes par les institutions. C’est ainsi que le Domaine de Beaulieu a bénéficié à deux reprises d’aides régionales qui lui ont permis d’investir dans le restaurant, d’une part, et d’autre part dans la création de chambres supplémentaires. Par ailleurs, l’établissement a eu accès aux labels « HeberGers » et « Table du Gers », porteurs d’une image positive. Dans l’immédiat, Karen et Sébastien Cailleau n’envisagent pas d’engager leur projet dans une démarche particulière. Toutefois, ils ne récusent pas cette éventualité et concèdent que dans ce cas, ils s’adosseront aux connaissances et compétences des conseillers : « seul, c’est nettement plus difficile », résument-ils.

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter

  • Une "exposition virtuelle" à l'occasion du lancement de l'entreprise toulousaine Il y a 22 heures 2 min
  • RT : Début du séminaire sur le Programme « European Defence Fund and EU Defence Industrial Development Programme » par l… https://t.co/n6DoDXdKtA Il y a 1 semaine 2 heures