Menu

Voccitanie Eco
Fermer le menu

Vinseo travaille la vigne et ses réseaux

Le cluster des fournisseurs de la filière vitivinicole regroupe une centaine d’entreprises concourant au dynamisme du plus grand vignoble du monde en superficie. En 2019, il compte intensifier ses relations avec les pôles compétitivité.

Avec près de 300 000 hectares de vigne, la région Occitanie est, de loin, la première région productrice de vin en France. Quoi de plus naturel, dès lors, à ce que l’on retrouve ici nombre d’entreprises fournisseurs de la filière. Du sécateur au bouchage en passant par la fourniture de levures, sans oublier le conseil et les centres de recherches, les entreprises intervenant en support des vignerons et des vinificateurs sont nombreuses et beaucoup d’entre elles (101 à ce jour) sont aujourd’hui membre du cluster Vinseo. “Nous organisons une quinzaine d’événements annuels qui sont autant de points de contact possibles pour nos membres. Par ailleurs, une fois par mois, nous envoyons une veille technique et d’actualité économique à nos membres”, explique Miguel Angel Sobas, le directeur de ce cluster dont le siège se trouve à Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier. Parce qu’il regroupe des chefs d’entreprise de toutes tailles, le cluster s’efforce de proposer des rendez-vous tantôt par thèmes, tantôt par type de structure ou d'activité afin que ces échanges permettent la génération d’un maximum d’affaires. “Avec le temps, nous avons développé une grande expertise dans la participation à des salons. Si nous avons par le passé travaillé cette présence à l’étranger, nous l’avons recentrée sur la France par la suite”, poursuit le directeur de Vinseo dont les entreprises membres embauchent environ 4 000 personnes et génèrent 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Mises à mal par les événements climatiques, les activités de la vigne et du vin sont désormais touchées par d’autres bouleversements. Il s’agit “des aléas dans les relations internationales (Tweets ravageurs de grand dirigeant de la planète), sociaux (des mouvements qui font des ronds-points les lieux de revendication) et politiques (impact du Brexit). Nous sommes donc rentrés dans une nouvelle ère, celle des aléas sur tous les fronts. Seule une grande agilité de nos entreprises permet d’affronter ces évènements annonciateurs à moyen ou long terme de changements y compris pour l’économie vitivinicole”, avance Dominique Tourneix, le président du cluster et par ailleurs directeur général de Diam Bouchage. Dans le courant de l’année, Vinseo -qui vient de créer un club export- compte accélérer dans ce secteur sur l’accompagnement de ses PME membres. En outre, après avoir consacré 5 ans au développement de l’innovation dans ses rangs, il prendra une orientation davantage tournée vers le développement commercial.

 

À retenir :

  • 300 000 hectares de vignes en Occitanie
  • 1 milliard € chiffre d’affaires cumulé des entreprises membres du cluster Vinseo
  • 4 000 salariés pour les 101 membres de Vinseo

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter