Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Zoom sur la consommation des ménages d’Occitanie

L’Occitan mange plus local mais dépense moins

Réalisée au cours d’une année marquée par les gilets jaunes et aujourd’hui publiée dans le fil d’un déconfinement non dénué d’incertitudes, l’étude « sur les comportements d’achat des ménages en Occitanie » était particulièrement attendue. Elle concerne plus de 33 Md€ de dépenses.

Cette enquête, effectuée par le réseau des CCI d’Occitanie au travers de l’Observatoire Économique (OBSéco) permet, après analyse, d’évaluer le potentiel de consommation des ménages, de mesurer les parts de marché des circuits de distribution, d’identifier le niveau d’activité des pôles commerciaux, de connaître l’opinion des consommateurs sur les pôles commerciaux fréquentés… Pour ce faire, plus de 600 000 actes d’achats concernant un panel de 37 produits de consommation courante ont été passés au crible.

« Connaître les habitudes et pratiques d'achats de nos habitants permet d’élaborer des stratégies territoriales au plus près des réelles dynamiques commerciales. L’enquête sur les comportements d'achat des ménages en Occitanie et l’apport de l’expertise de la CCI Aveyron dans la réalisation du diagnostic de notre territoire est un outil indispensable pour étudier les tendances de consommation et de calibrer au mieux les politiques publiques qui peinent souvent à anticiper les évolutions rapides de ce secteur en mutation profonde. Cela nous a permis de nous baser sur des chiffres réels plutôt que sur des ressentis parfois erronés notamment dans le cadre de l’élaboration de notre volet commercial du SCOT (schéma de cohérence territorial). Outil d’aide à la décision et d’observation du territoire, sa reconduction est une réelle plus-value pour agir de manière réactive notamment dans le contexte actuel » détaille Jean-Eudes Le Meignen, Président du PETR Centre Ouest Aveyron.

L’analyse révèle qu’indépendamment du contexte social, la part que les ménages consacrent aux achats de consommation courante ne cesse de diminuer depuis 1988 (40 % en 1988, contre 31 % aujourd’hui) et dépasse le cadre régional : depuis 2017, 60 % des ménages français ressentent une baisse de leur pouvoir d’achat.

À raison d’une dépense annuelle « moyenne » de 12 138 € (contre 12 950 € au niveau national), les ménages d’Occitanie ont dépensé 33,450 Md€ pour leur consommation. Les achats se font en hyper et supermarchés (à 69 % pour les produits alimentaires, à 60 % pour les biens non alimentaires) et dans les petits commerces de moins de 500 m2 (17 % pour l’alimentaire, 25 % pour le non alimentaire). La part de marché de la vente en ligne est de 13 % (contre 10 % au niveau national). Par ailleurs, on relève que 23 % du CA global est effectué dans les commerces de centre-ville et 63 % dans les commerces de périphérie. Pour deux tiers des ménages d’Occitanie, le caractère local de la production est le principal critère d’achat.

 

À retenir :

  • 12 138 € par an « en moyenne » : c’est le portefeuille achat du consommateur Occitan
  • 66 % (environ) des consommateurs privilégient la production locale
  • Tous les résultats de l’enquête sur http://www.obseco.fr

 

L’enquête sur les comportements d'achat des ménages, réalisée par la CCI Occitanie, est un outil indispensable pour étudier les tendances de consommation et élaborer des stratégies territoriales au plus près des réelles dynamiques commerciales - Jean-Eudes Le Meignen, Président du PETR Centre Ouest Aveyron

Publié le 7 octobre 2020

 

Twitter