Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Agri Sud-Ouest innovation : les graines du changement

Premier pôle de compétitivité agri agro français, Agri Sud-Ouest Innovation promeut l’innovation dans le tissu économique local, accompagne les collectivités dans le développement de projets alimentaires territoriaux et œuvre notamment pour la création d’une filière robotique dédiée à l’agriculture. Aujourd’hui, le pôle doit aussi faire face au désengagement financier de l’État.
Agri Sud-Ouest innovation : les graines du changement
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Lundi 21 juin 2021

Premier pôle de compétitivité agri agro français, Agri Sud-Ouest Innovation promeut l’innovation dans le tissu économique local, accompagne les collectivités dans le développement de projets alimentaires territoriaux et œuvre notamment pour la création d’une filière robotique dédiée à l’agriculture. Aujourd’hui, le pôle doit aussi faire face au désengagement financier de l’État.Avec un territoire qui s’étend de l’Occitanie à la Nouvelle Aquitaine – 1/3 de la France – et plus de 400 adhérents, Agri Sud-Ouest Innovation est devenu le premier pôle de compétitivité agri agro français et revendique cet ancrage territorial.  « Nous sommes les seuls en France à nous occuper à la fois de productions végétales et animales. Notre mission consiste à soutenir des projets collaboratifs autour des six domaines d’innovation prioritaires que sont la préservation des terroirs, la consolidation des modes agro écologiques, le déploiement des technologies numériques, la valorisation des co produits, et le développement de nouveaux aliments et des usages alimentaires innovants », détaille Cédric Cabanes, président d’Agri Sud-Ouest Innovation.


Une spécificité Bottom up
Si le pôle favorise les rencontres entre les mondes de l’entreprise, de la recherche et des organismes de formations, il affiche une spécificité Bottom up : l’innovation part plutôt des besoins des adhérents pour remonter vers les laboratoires. « C’est ainsi que nous accompagnons notamment la création d’une filière robotique occitane. Ici, Naïo Technologies et Agreenculture développent un robot pour faciliter le désherbage. Le marché est là, les agriculteurs sont en demande pour éviter l’usage des produits phytosanitaires et faire face à la pénurie de main-d’œuvre. Autre exemple de cette dynamique, le projet R2T2, porté par Vinovalie et destiné à la taille de la vigne, vient de remporter notre prix de l’innovation », assure Cédric Cabanes. En mars dernier, le pôle a clôturé le programme européen DIVA. « Une expérimentation inédite pour nous, car pour la première fois, nous avons été opérateur financier pour le compte de la Commission européenne. L’Europe nous a confié une enveloppe de 2 M€. Ce budget a été redistribué sous forme de tickets de 50 000 €, destinés à apporter des solutions numériques aux petites entreprises agricoles. Souvent les petites exploitations ne savent pas comment trouver les compétences. Ce dispositif leur a permis de mettre un pied dans l’innovation », explique encore le président.

 

Une filière occitane des protéines végétales

Aujourd’hui, le pôle est très sollicité par les collectivités pour développer les projets alimentaires territoriaux et mettre en place les circuits courts. À titre d’exemple, l’Occitanie crée actuellement une filière de protéines végétales pour l’élevage et le marché vegan. Véritable outil de promotion de l’innovation dans le tissu économique local, le pôle revendique sa mission de service public. Pourtant, il doit anticiper le désengagement financier de l’État annoncé pour 2023 et changer de modèle économique. Mais Cédric Cabanes l’assure : Agri Sud-Ouest Innovation n’a pas vocation à devenir un cabinet de conseil. Pour compenser les 15 % que représente le retrait de l’État, le président préfère se tourner vers les agences de l’eau, l’Ademe ou encore les fonds européens.

À retenir :

  • + de 400 adhérents, dont 80 % de PME et PMI
  • 664 projets labellisés ou agréés
  • 6 domaines d’innovations prioritaires
  • 17 salariés sur Toulouse, Montpellier et Bordeaux
  • 950 M€ investi en R&D depuis 2007
  • 350 M€ de subventions venant de l’État, des Régions et de l’Europe

Premier pôle de compétitivité agri agro français, Agri Sud-Ouest Innovation est le seul en France à s’occuper à la fois de productions végétales et animales et soutient des projets collaboratifs autour de domaines d’innovation prioritaires comme la préservation des terroirs, la consolidation des modes agro écologiques, le déploiement des technologies numériques…

Cédric Cabanes, président d’Agri Sud-Ouest Innovation