Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

L'Occitanie donne RDV aux entreprises au Japon

Les Learning expeditions organisées par la CCI Occitanie avec le soutien de la Région Occitanie sont un des leviers actionnés par la CCI pour sensibiliser les chefs d’entreprise au potentiel de développement à l’international. Créer des vocations à l’export est en effet un enjeu d’importance pour notre région qui est certes la 1re région exportatrice de France mais qui ne pèse que pour 8 % des exportateurs de notre pays. Retour sur ce voyage d’étude au Japon.
Japon
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 24 avril 2024

C’est du 8 au 14 mars qu’une délégation d’une dizaine de chefs d’entreprise d’Occitanie a pu rencontrer quelques-unes des entreprises les plus innovantes, performantes et inspirantes de ce pays dont le modèle économique est depuis longtemps une source d’inspiration pour les entreprises occidentales. En outre, le Japon ne représentant que 1,6 % des exportations de notre région en 2022, le potentiel de développement avec ce partenaire est important.

Trois jours et demi de rendez-vous planifiés et plusieurs dîners ont permis d’optimiser la découverte du Japon et de rencontrer des fleurons comme Nissan, Rakuten, l’entreprise française Exotec (valorisée à 2 milliards de dollars) mais aussi de découvrir la Tokyo University of Technology, l’Université de Nagoya, l’incubateur Station AI…

 

« Les objectifs de ce déplacement étaient au nombre de 4. Décrypter les leviers de croissance et les facteurs clés de succès des entreprises, comprendre les modèles économiques actuels, découvrir les perspectives et enjeux des grands thèmes d’avenir (intelligence artificielle (IA), robotique, E-Business, mobilité…) et, enfin, mesurer l’intérêt, l’utilité et les conditions d’une présence au sein de cet écosystème pour le développement des entreprises » a rappelé Jean-François Rezeau, Président de la CCI Occitanie, qui a rencontré sur place Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, en déplacement au Japon à la même période.

carole

"J’ai eu, le 12 mars dernier, le plaisir de rencontrer à Nagoya les entreprises accompagnées par la CCI Occitanie au Japon. Cette initiative était soutenue par la Région car elle répond exactement à notre conception d’un développement économique à l’international bien préparé, basé sur la mise en place d’un écosystème optimal pour que nos entreprises réussissent leur implantation.

Les relations entre l’Occitanie et le Japon sont déjà solides, mais le Japon est un marché difficile, dont il faut respecter les codes qui lui sont propres. Accompagner les entreprises sur place comme le fait la CCI, comme nous le faisons à la Région, notamment avec notre agence Ad’Occ et le bureau de la Région installé à Tokyo, est la meilleure des stratégies.

Nous avons aidé plus de 150 entreprises régionales à venir au Japon depuis 2015 ; nous allons continuer pour que l’Occitanie dépasse demain les 13 % qu’elle représente aujourd’hui dans les exportations françaises vers le Japon. "

 

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie

Retour d'expérience de C3RB basée en Aveyron

Créée en 1990 et spécialisée dans l’édition de logiciels pour médiathèques, bibliothèques, et lieux culturels, C3RB emploie 45 salariés (5 M€ de CA). Installée non loin de Rodez, elle est dirigée par Emmanuelle Appriou, qui a participé à la Learning expedition organisée par la CCI Occitanie au Japon.

 

entreprise

 

« Je m’y suis rendue parce qu’une entreprise doit toujours être en recherche de contacts et d’échanges, d’une part, et d’autre part parce que toute information, découverte ou nouveauté est enrichissante. C’est aussi une façon d’être associée au territoire et d’appuyer notre ancrage et c’est très important, voire vital d’être en interaction avec des entreprises quel que soit leur secteur. En 2019, déjà, j’avais participé au voyage à San Francisco même si je pensais alors que « ce n’était pas pour nous »…

 

Je me trompais, une entreprise doit exister sur son territoire, dans son biotope économique, et non pas dans sa seule spécialité. Elle a besoin d’ouvertures et ces voyages sont des ouvertures ». expose-t-elle.

 

Ils ont également participé à la Learning expedition Japon : Web premiere, PLC&Process, Visibilitie, Maison FG, 100%, Ceoprod, Eurofiber, Cammisar, C3rb, Le commerce

Le point de vue du conseiller

Les Learning expeditions permettent de comprendre comment faire du business avec les pays visités, et il me semble que nous l'avons bien compris au Japon.

Le Plan quinquennal lancé par le Gouvernement, la nouvelle stratégie nationale sur l’Intelligence Artificielle, la faiblesse de l’écosystème start-ups et de la culture entrepreneuriale, la pratique peu répandue de l’anglais… sont autant d’éléments clés pour poser les bases d’une relation commerciale avec ce pays passionnant. Autre enseignement, si l’innovation se fait par rupture aux USA, au Japon elle est incrémentale (on donne de nouvelles fonctionnalités aux objets). Une découverte pour les dirigeants puisque la France se situe entre ces 2 extrêmes. 

Le Japon sera encore a l'honneur l'an prochain avec l'organisation de l'exposition universelle à Osaka. C'est à la même période qu'aura lieu notre prochaine learning expedition Japon qui ne manquera pas d'inspirer à nouveau les dirigeants qui y participeront.

 

Christophe Palous - conseiller international

A lire également

Interview croisée entre Jean-François Rezeau et Lluís Salvadó : le transfrontalier sur de bons rails

Le Port de Barcelone est, depuis peu, relié à Toulouse via le premier service de fret ferroviaire entre l’Espagne et la France à circuler sans transbordement de marchandises ni changement de locomotive. Ces trains franchissent un cap historique grâce à la connexion à l'écartement européen, dont le Port de Barcelone est le seul d'Espagne à bénéficier. Ce service est également unique par sa capacité puisqu'il s'agit du premier convoi régulier de transport de conteneurs de 750 mètres sur le réseau ferroviaire espagnol, soit la longueur maximale autorisée en Europe.   

Les transitions au coeur de la nouvelle convention État-CCI

Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, et Jean-François Rezeau, président de la CCI Occitanie, ont signé le 13 février la convention qui définit les objectifs et les interventions du réseau des CCI d’Occitanie, financées par l’État, au bénéfice des entreprises et d’une croissance durable.

Cyril Dumet… Accélérateur d’accélération

Le CEA Occitanie est une plateforme dédiée au transfert de technologie dont la finalité est d’accélérer l'innovation au service de l'industrie de notre territoire. Cyril Dumet est le Directeur du site de Labège depuis 2021 et fait partie de l’aventure depuis la création de ce CEA dans ce qui était alors Midi-Pyrénées, il y a plus de dix ans. Sa passion pour l’innovation et la technologie et sa connaissance de l’écosystème sont deux vecteurs d’accélération pour l’action du CEA Occitanie.
abonnement Voccitanie