Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur des entreprises

Emploi : 2023, une année difficile

France Travail (ex-Pôle Emploi) vient de publier son DIAG' FLASH sur les chiffres du marché du travail en Occitanie. Ce document de référence propose d'analyser la dynamique du marché du travail à travers les évolutions des offres et de la demande d'emploi. Le principal enseignement confirme les témoignages des entreprises : l’année passée a été compliquée sur ce front.
france travail
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 29 février 2024

Il y avait en Occitanie 2 659 950 actifs au 4e trimestre 2023. Parmi eux, 1 516 492 sont les salariés de 171 393 entreprises, 586 755 sont indépendants et 556 703 sont demandeurs d’emploi (catégories A, B et C). Le taux de chômage dans notre région est de 9,2 %, alors qu’il est de 7,6 % sur l’ensemble du territoire. Ces données rendues publiques par France Travail (ex-Pôle Emploi) permettent de relever que dans notre région, les demandeurs d’emploi ont évolué à la hausse sur un an (+1,1 %, contre +0,8 % en France).

De la même façon, les offres d’emploi collectées sont en régression de 3,5 % sur un an (contre -0,9 % en France). A contrario, le nombre de salariés a crû de +7,4 % dans notre région sur la même période alors que ce taux s’établit à +5,8 % sur le territoire.


Sans surprise, ces données globales acceptent des nuances. Ainsi, pour un taux de chômage de 9,2 % sur l’ensemble de la région, on relève que la Lozère, le Gers et l’Aveyron sont sous la barre du taux national, alors que l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Pyrénées Orientales, dépassent le seuil des 10 %. 


De la même façon, l’évolution du taux de demandeurs d’emploi entre 2022 et 2023 varie selon les départements : il a augmenté de +2,7 % en Haute Garonne, et régressé de 2,4 % en Ariège. On relève également que les chiffres livrés par France Travail laissent voir que c’est la tranche d’âge des « moins de 25 ans », qui est la plus touchée par ce recul de l’emploi, à hauteur de 4,8 % au regard de l’année 2022.

 

L’ajustement offre-demande

En ce qui concerne l’ajustement entre les offres et les demandes d’emploi, on notera également des distorsions. Ainsi, le secteur « services à la personne et à la collectivité » totalise le plus grand nombre de demandeurs d’emploi (109 478), alors qu’étonnamment c’est le secteur qui propose le plus d’offres d’emploi (65 596 offres). Vient ensuite « le « commerce-vente et grande distribution » avec 80 008 demandeurs d’emploi et 45 068 offres (en retrait de 9 % par rapport à 2022).

 

France Travail établit également un « Top 15 » des métiers les plus recherchés par les employeurs. Les « services domestiques » et « assistance auprès d’adultes » arrivent en tête.

emploi Occitanie 2023