Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Défaillances d’entreprises, un net recul mais…

Dans un contexte de récession historique, les défaillances d’entreprises en 2020 sont en baisse de 40 % en Occitanie note l’OBSéco de la CCI Occitanie, dont les analystes rappellent qu’il s’agit du plus bas niveau depuis 30 ans. Avant de rappeler que 2020 est une année atypique et de mettre en garde : « l’année 2021 n’est pas exempte d’interrogations, notamment quant à l’ampleur qu’aura la reprise d’une activité normale, post-Covid ».
Défaillances d’entreprises, un net recul mais…
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mardi 18 mai 2021

Défaillances d’entreprises, un net recul mais…Dans un rapport publié en ce mois de mars, les rédacteurs du rapport posent quelques jalons pour baliser ce qu’ils qualifient de « paradoxe ». La dernière estimation de l’évolution du PIB en France, évoque une baisse de 8,3 % sur l’année 2020. Toutefois, les entreprises ont bénéficié de mesures de soutien d’une ampleur inédite. Cela explique ce paradoxe entre la baisse de la richesse créée dans le pays et un chiffre de défaillances d’entreprises (redressements judiciaires et liquidations judiciaires) en forte baisse auquel la région Occitanie n’échappe pas avec un recul des défaillances d’entreprises de 40 % (contre -38,6 % observés au niveau national), au regard de l’année 2019, avec 2 650 dossiers enregistrés (pour rappel : plus de 6 000 défaillances en 2013). Derrière ces données globales, il existe des nuances géographiques et sectorielles en termes d’activités. Ainsi, ce sont les départements à « dominante rurale » qui totalisent les plus forts taux de recul : -52,6 % de défaillances pour le Lot, -48 % pour le Tarn et Garonne, le Tarn, le Gard, les PO, l’Aveyron et l’Aude dépassent la barre des 40 %. En revanche, les départements les plus industrialisés réalisent des scores en deçà de la moyenne régionale : -39,5 % pour la Haute-Garonne, -38,2 % pour l’Hérault, suivis par le Gers, les Hautes-Pyrénées et l’Ariège, dernier du classement avec -20 % de défaillances en 2020.

 

Les services particulièrement impactés

Concernant la répartition des défaillances par secteurs d’activité, en Occitanie ce sont les entreprises de services qui, avec 44,3 % des redressements ou liquidations judiciaires (contre 45,4 % au niveau national), paient le plus lourd tribut à la crise de la Covid-19. 24,1 % sont associées au secteur de la construction (23,4 % au national), 22,4 % au commerce (21,7 % au national). Avec 5,3 %, du total des défaillances, et en dépit de la crise de l’aéronautique, l’industrie régionale s’en sort mieux qu’au niveau national (6,4 %). En effet, en Occitanie, les défaillances d’entreprises du secteur industriel ont diminué de 54,4 % (soit 167 entreprises de moins qu’en 2019), contre 40,1 % sur l’ensemble du territoire. Ainsi donc, de façon statistique, l’Occitanie sort de l’année 2020 avec de bons chiffres quant aux dégâts que pouvait laisser redouter la crise sanitaire. Toutefois, les auteurs du rapport s’interrogent quant à la pérennité de cette situation encore satisfaisante. Leur analyse ne fait pas l’économie d’un commentaire qui sonne comme une mise en garde : « Inévitablement, il est légitime de se poser la question d’une éventuelle dégradation des défaillances d’entreprises sur l’année 2021 qui n’est pas exempte d’interrogations, notamment quant au fait de savoir quelle sera l’ampleur de la reprise économique et surtout de voir si nos entreprises seront assez solides financièrement pour poursuivre leur activité ».

    À retenir :

    • - 8 % de PIB (estimation)
    • - 40 % de défaillances d’entreprises en Occitanie en 2020
    • - 54,4 % : le recul des défaillances dans le secteur industriel
    • 44,3 % des défaillances en Occitanie sont associées au secteur des services