Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Le confinement développe « les Papilles »

Florian Bessède est installé à Bruniquel dans le Tarn-et-Garonne, et a fait de l’accueil gourmand sa singularité. Dix ans déjà que ce jeune chef entreprenant, initialement spécialisé dans la pâtisserie, a créé son restaurant « Le Délice des Papilles » et l’a installé sur les cimes d’une notoriété enviable.
Le confinement développe « les Papilles »
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Lundi 30 août 2021

Au fil d’une aventure qui se poursuit, il a créé un gîte de six appartements situé dans le prolongement du restaurant, devenu de fait restaurant-gîte ce qui n’a en rien gâté sa réputation, bien au contraire. Il a créé l’entreprise avec son épouse, en 2010. À l’origine, ils n’étaient que tous les deux, à l’accueil et aux fourneaux pour réaliser un CA d’environ 280 000 €. Aujourd’hui, Le Délice des Papilles emploie huit salariés, a porté son CA à 490 000 € (en 2019) et se prépare à accueillir un apprenti. En effet, le couple n’a pas baissé les bras pendant les périodes de confinement que nous venons de traverser. Le restaurant-gîte vient de compléter son offre gourmande avec la création d’une épicerie fine-cave-pâtisserie- traiteur, qui a ouvert ses portes en début d’année, dans un bâtiment jouxtant le restaurant.

 

CCI, la bonne recette

Membre de l’Association des restaurateurs du Tarn-et-Garonne, il a toujours entretenu des relations partenariales avec la CCI Montauban Tarn-et-Garonne. Aussi, quand, début 2020 naît le projet de boutique gourmande, il se rapproche d’un conseiller pour bénéficier d’un accompagnement dans le but d’accéder à un Pass-Rebond Tourisme, qui lui permettrait de consolider financièrement son projet : « je connais la complexité que peut avoir ce type de dossier pour des personnes qui ont un métier prenant comme le nôtre, d’une part et d’autre part assez éloigné des compétences qu’il faut maîtriser pour le porter dans les meilleures conditions. J’ai toujours travaillé avec la CCI et je savais que je pourrais y trouver un soutien ». Éligible au Pass Rebond Tourisme qui lui a concédé une subvention couvrant 50 % de son investissement, la boutique du Délice des Papilles a ouvert ses portes au début de l’année et attendait avec impatience la saison touristique qui, délivrée des contraintes sanitaires, s’annonçait sous les meilleurs auspices.

Un chef d’entreprise ne doit pas hésiter à se tourner vers une CCI : subventions, normes, développement digital, droit du travail… elles sont au carrefour de toutes les connaissances

Florian Bessède, restaurateur pâtissier, créateur du Délice des Papilles.

À retenir :

  • 490 000 € de CA
  • 8 salariés
  • 1 boutique créée en 2021