Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Recherche

Villa Occitana construit avec la CCI Gard

Après l’école hôtelière, il a fait un tour de la planète passant notamment par l’Asie. Mais Arnaud Chappert a trouvé son nouveau monde dans le Gard. À Calvisson, près de Vergèze, il a acquis une pinède de deux hectares, dont il entend faire un parc hôtelier haut de gamme, écologique et autonome, baptisé « Villa Occitana ».
Villa Occitana construit avec la CCI Gard
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Jeudi 17 juin 2021

Villa Occitana construit avec la CCI GardLes travaux ont commencé il y a un peu plus de deux ans, et l’ouverture est prévue pour 2022. Arnaud Chappert bâtit sur sa colline boisée 23 chalets et un point d’accueil avec restauration. Un défi architectural et écologique : du bois, et du haut de gamme dans le respect de la nature en ce qui concerne les prestations. Outre les matériaux qui proviennent exclusivement de la région, en circuit court, il s’applique également à faire de « Villa Occitana » un parc hôtelier à énergie positive : production d’électricité sur le site, chaufferie par biomasse, fruits et légumes pour la restauration cultivés sur place… Luxe, calme et santé au service desquels il envisage l’emploi de 20 permanents et une dizaine de saisonniers dans les périodes de haute fréquentation. Pour réussir son pari, Arnaud Chappert a investi 1 M€ pour le foncier, et 4 autres M€ pour le bâti. Il envisage un CA annuel d’environ 2 M€. « Je me suis rendu à la CCI Gard, juste pour me présenter. Je trouvais la démarche normale pour un entrepreneur et je n’avais rien à demander. J’ai été surpris de voir que les conseillers non seulement s’intéressaient à mon projet, mais en outre me suggéraient des solutions de financement et me proposaient des conseils stratégiques pour l’élaboration de mon business plan », relève Arnaud Chappert. Conséquence de cette rencontre qu’il juge « inattendue », le jeune entrepreneur a en outre été orienté vers des aides dont il ignorait l’existence : un Pass Tourisme de la Région Occitanie de 100 000 € et un prêt à taux zéro de 400 000 €. Par ailleurs, il se réjouit d’avoir pu accéder à un soutien du Feder qui a subventionné la chaufferie biomasse à hauteur de 70 % : « tout cela était nouveau pour moi. Je n’avais pas imaginé qu’une CCI pouvait aller si loin non seulement dans le conseil, mais dans l’accompagnement matériel d’un projet.

    À retenir :

    • 5 M€ d’investissement pour un parc hôtelier
    • 20 emplois permanents prévus

    Pour moi, l’aide de la CCI a non seulement été constructive, mais aussi morale parce que je me suis senti soutenu jusque dans les périodes de doute. 

    Arnaud Chappert, créateur du parc hôtelier Villa Occitana